Révolution Camerounaise

Vive la révolution, vive le Cameroun et vive l’Afrique !

« Nous encourageons les patriotes ici au pays à s’inscrire sur les listes électorales. Voila où la similitude entre la Révolution Camerounaise et les partis politiques s’arrête. La Révolution Camerounaise veut s’assurer que le pouvoir revienne au peuple, alors que beaucoup de politiciens veulent aussi enfoncer leur doigt dans le « cadeau national ». Cette différence va se transformer en une grave hostilité, lorsqu’ils oseront appeler le peuple aux urnes avec Paul Biya candidat ou président » peut-on lire ce jour sur Facebook.

Les démocrates camerounais utilisent - avec raison - cette nouvelle « arme médiatique » que sont les « réseaux sociaux », dont les plus connus sont Facebook et Twitter, pour dire au monde quelles sont leur cause et leur situation, pour s’adjoindre le soutien des Camerounais [trop souvent - à juste titre - apeurés par la répression de la tyrannie de celui qui est devenu président du Cameroun le 6 novembre 1982], de la diaspora et des amis d’un Cameroun libre, démocratique et prospère, débarrassé de la dictature - qui n’en finit pas - de Paul Biya, cette illustration sordide de ce que peut faire de pire la Françafrique pétrolière.

Un appel à la police et l’armée à ne pas tirer sur ceux - qu’on espère nombreux - qui voudraient chasser Biya comme on a chassé Moubarak ou Ben Ali.

Un mouvement d’espoir, dans tous les cas, dans un pays aux immenses richesses - pétrolières, forestières, ... et pas seulement - qui auraient dû être mises au service des populations, de l’éducation, de la santé, et qui n’auront jusque-là que bénéficié à l’oligarchie « décérébrée, fainéante et clientéliste » d’un petit groupe de - n’ayons pas peur de les définir ainsi car tel est leur plus juste qualificatif - « gros cons » qui toujours auront préféré s’acheter - sur les deniers de l’état - quelques paires de Weston plutôt que de faire construire une école.

« Mort aux cons », a-t-on depuis les années 60 envie de crier au visage de ces thuriféraires de la Françafrique, véritables laquais en goguette - grosses voitures, costumes de luxe, montres hors de prix, ... - des gouvernements et entreprises occidentales (Elf !, devenu Total, Bolloré, ...), qui mettent nos peuples en coupe réglée, pour satisfaire leurs besoins puérils de voitures de luxe anglaises ou italiennes, de montres suisses, etc..., et les bénéfices de leurs maîtres.

Où sont les humanistes africains, où sont les véritables pères des indépendances ?

Assassinés, me direz-vous.

Et c’est vrai...

Par la France et son armée, trop souvent.

Et pour laisser la place à ces gros singes à Rolex et à Porshe qui viennent dépenser l’argent de nos écoles, de nos hôpitaux, de nos maternités, ..., à Saint-Tropez ou au Crillon.

C’est ainsi que nous vous livrons ci-dessous l’appel lancé par www.revolutioncamerounaise.org, en espérant qu’il aura le plus large écho possible.

En espérant que d’autres gros cons - on pense bien sûr à cet autre « gros singe à Rolex », gabonnais celui-ci - et à tous ses « cons-pères » françafricains, qu’ils puissent être relégués à l’Histoire : faisons de ce passé néocolonial et françafricain grotesque table rase !

Révolution Camerounaise est un réseau de Camerounais(es) et ami(e)s du Cameroun, dont la vision est un Cameroun prospère, juste et démocratique.

Nous considérons le départ de Paul Biya et son régime tyrannique et despotique comme un point crucial et non négociable pour ce Cameroun que la majorité d’entre nous désire depuis des décennies.

une plateforme pour tous les compatriotes épris d’amour pour le Cameroun

À cet égard, Révolution Camerounaise n’est pas une autre organisation ou un autre mouvement, mais plutôt une plateforme pour tous les compatriotes épris d’amour pour le Cameroun, tant au Cameroun qu’à l’étranger, de s’exprimer, se rassembler, joindre les forces pour former une unité forte et un mouvement révolutionnaire uni. Ici, vous exprimez votre opposition à la tyrannie, la dictature et l’oppression qui ont causé tant de morts et de destruction de vies et de moyens de subsistance dans notre cher pays. Ici vous joignez tous ceux qui partagent la détermination de prendre notre propre destinée dans nos propres mains.

Nous n’avons ni conditions, ni procédure, ni frais d’adhésion

Nous n’avons ni conditions, ni procédure, ni frais d’adhésion. En effet, nous n’avons ni Président, ni Directeur, ni aucune autre forme de direction. La révolution est celle personnelle de chacun ; c’est à chacun de prendre le devant, les initiatives et les directives. Si vous voulez, inscrivez juste le slogan (Révolution Camerounaise - Allons-y Ensemble) après votre nom ou celui de votre groupe dans vos présentations, annonces, pages internet, etc. pour signifier l’unité et la convergence de nos efforts ; cependant, vous n’êtes pas obligés de le faire. Invitez nous et tous les autres à participer à et supporter vos activités. Participez et soutenez les autres dans leurs activités chaque fois que vous pouvez.

Ensemble, nous exigeons la démission du dictateur Paul Biya

Ensemble, nous exigeons la démission du dictateur Paul Biya ; la création des institutions démocratiques souveraines, fortes, indépendantes et transparentes. Nous croyons profondément à la capacité du Cameroun et de l’Afrique en général de se mesurer et mener avec succès la compétition avec le reste du monde et d’avoir leur place équitable dans la communauté internationale. Nous appelons à la prise de responsabilité et de charge entière et sans exception de notre propre situation, sort, destin ; de notre développement sociopolitique, économique, scientifique, technologique, et de toutes nos affaires en général.

Nous appelons tous les patriotes et tous les groupes de respecter, accepter et tolérer nos différences au niveau des détails, stratégies, moyens et activités utilisés par les autres ; la diversité contribue peut être à notre force.

Acceptons et pardonnons aussi nos propres erreurs et celles des autres ; l’erreur est humaine.

Nous avons tous l’objectif ultime commun décrit ci-dessus ; alors, allons-y ensemble ; l’union fait la force !

NOUS SOMMES CAPABLES ET NOUS VAINCRONS !

NOUS SOMMES UNIS !

Vive la révolution, vive le Cameroun et vive l’Afrique !

0 vote
Mis en ligne par Safari
 13/08/2011

Vos commentaires

Nouveautés sur le Web 

 cette semaine: 22 articles référencés

Côte d’Ivoire : les musulmans célèbrent mercredi la fête de ramadan

  12/05 | La communauté musulmane ivoirienne célèbre mercredi la fête de ramadan ou l'aid-el-fitr marquant la fin du jeûne musulman après (...)

Bédié reconduit Guikahué à la tête du secrétariat exécutif du Pdci

  12/05 | Le président du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (Pdci, opposition) Henri Konan Bédié a reconduit à la tête du secrétariat exécutif de (...)

Le Maroc disposé à accompagner la Guinée Equatoriale dans la mise en œuvre de sa stratégie (...)

  12/05 | Le Maroc a exprimé sa disposition à accompagner la Guinée Equatoriale dans la mise en œuvre de sa stratégie d'industrialisation 2025 et (...)

Maroc : la population carcérale estimée à près de 85.000 détenus en 2020 (rapport)

  12/05 | La population carcérale au Maroc est de près de 85.000 détenus en 2020, a précisé un rapport de la Délégation générale à l'administration (...)

La Gambie réaffirme son soutien « indéfectible » et « constant » à l’intégrité territoriale du (...)

  11/05 | La Gambie par la voix de son ministre des Affaires étrangères, Mamadou Tangara a réitéré son soutien « indéfectible » et « constant » à (...)

Palestine : Les pays arabes décident de constituer un comité ministériel

  11/05 | Les ministres arabes des Affaires étrangères ont décidé de former un comité ministériel comprenant le Maroc, la Palestine, la Jordanie, (...)

Kigali et Varsovie signent plusieurs accords

  11/05 | Le Rwanda et la Pologne ont signé, ce mardi, plusieurs accords de coopération technique portant sur l'enseignement supérieur, les (...)

Lutte contre le terrorisme : le Portugal appuie le Mozambique

  11/05 | Le Portugal a proposé d'envoyer 60 soldats supplémentaires pour former les troupes mozambicaines à la lutte contre l'insurrection (...)

Plaidoyer pour des états généraux de l’économie sénégalaise

  11/05 | Dans un entretien avec APA, l'opérateur économique Moustapha Tall, président du Mouvement des industriels et commerçants des denrées (...)

Cameroun : accusé d’indiscipline dans le SDF, Joshua Osih sera fixé sur son sort dans trois (...)

  11/05 | Tombé sous le coup de l’article 8.2 des statuts du Social démocratic front (SDF) qui condamne tout militant qui va à l’encontre des textes (...)

Affaire Mebe Ngo’o : Le ministère public en panne de preuves ?

  11/05 | Récemment livré à un parquet du Tribunal criminel spécial (Tcs) qui éprouvait de sérieuses difficultés à rassembler les preuves pour soutenir (...)

Double discours de la diplomatie française au Tchad : connivence à N’Djamena avec la junte et (...)

  11/05 | La junte au pouvoir au Tchad depuis la mort du président Idriss Déby Itno a interdit une manifestation prévue pour samedi à l'appel (...)

Les articles 11

Depuis quelques jours, l’actualité sociale en Guinée-Conakry est rythmée par des manifestations violentes contre les coupures intempestives et les (...)
IMG: Hausse des prix du carburant au Cameroun Comme l’année dernière à la même période, le débat sur la levée ou non des subventions publiques sur les produits pétroliers au Cameroun revient à grands pas aux (...)
IMG: Prix du carburant au Cameroun : les exigences des consommateurs Devant la levée de bouclier générale et sous la pression de la société civile, le gouvernement n’a pas osé procéder le 1er Août 2012, comme initialement prévu, au (...)
IMG: CAMEROUN : « Le sang des martyrs est une semence de patriotisme » « Jusqu’à ce jour, je ne sais toujours pas pourquoi mon fils a été tué » c’est en substance la réaction dépitée de Mme Jacqueline KOUAM, bayamsellam au marché du (...)
IMG: Cameroun : Prix du Carburant - appel à un boycott actif ! « (...) l’énorme plus-value financière engrangée par ce secteur depuis 1977 (date du début de l’exploitation du premier bloc pétrolier camerounais), profite avant (...)
IMG: Nouvelle loi sur l'électricité au Cameroun Malgré la controverse ayant émaillé sa formulation et son adoption, la nouvelle loi N°2011/022 du 14 décembre 2011 régissant le secteur de l’électricité a été (...)
 Izuba | 2002 · 2021