Les médias de la haine

Rwanda : les radios du génocide

Transcriptions des émissions de Radio Rwanda et Radio des Milles Collines

Pendant le génocide de 1994 au Rwanda, les radios ont joué un rôle important en incitant les citoyens rwandais à prendre part à l’assassinat de leurs voisins Tutsi - ou Hutu dits « modérés » qui ne voulaient pas prendre part aux massacres*.

Le Montreal Institute For Genocide and Human Rights Studies (MIGS) propose sur son site internet les retranscriptions écrites des émissions de Radio Rwanda et de la Radio Télévision des Milles Collines, la RTLM.

Des documents importants pour les historiens comme pour tous ceux qui veulent comprendre comment s’est mis en place et déroulé l’extermination de plus d’un million d’hommes, femmes et enfants, sur les collines rwandaises, en 1994.

Ces retranscriptions des radios rwandaises concernent des émissions ayant été diffusées avant et pendant le génocide des Tutsi : du 21 octobre 1990 au 7 juillet 1994 pour Radio Rwanda, du 8 juillet 1993 au 3 juillet 1994 pour la RTLM.

Extrait :

Kantano Habimana, Radio des Milles Collines, le 2 juillet 1994 (cassette RTLM/66, 0040)

"Le Président Mitterrand a dit quelque chose de très bon, même s’il est inutile de donner des conseils aux Inkotanyi, il leur avait dit quelque chose de sage.

Un journal sud africain, pays ou se rendra prochainement François Mitterrand, lui a posé la question de savoir si les Français ne vont pas gêner la victoire militaire du Front Patriotique Rwandais alors qu’il était sur le point d’y parvenir. Le Président François Mitterrand leur a répondu que même si ces gens gagnaient la guerre ils ne dépasseraient pas 15% de la population rwandaise, qu’ainsi la victoire ne leur servirait à rien.

Ils doivent être exterminés.

Chantons plutôt : « Venez, réjouissons-nous, les Inkotanyi ont été exterminés. Venez, réjouissons-nous chers amis, le Bon Dieu est juste. »

Ces retranscriptions permettent notamment de comprendre pourquoi, alors que la guerre entre les Forces Armées Rwandaises (FAR) et le Front Patriotique Rwandais (FPR) battait son plein, les autorités rwandaises de l’époque, l’armée (FAR) et les milices s’engageaient dans le massacre systématique des populations civiles au lieu de concentrer leurs forces sur le front contre le FPR.

En effet, dans la logique raciste également défendue par François Mitterrand ou Hubert Védrine [1] de la « démocratie ethnique » - supposée par ces derniers tenir lieu de politique en Afrique - l’idée était de faire en sorte que le FPR et ses alliés, même victorieux militairement, ne puissent gouverner un pays dans lequel auraient été exterminés la plupart des Tutsi et les Hutu opposés à cette logique mortifère, abusivement appelés « Hutu modérés » [2].

Comme le dit d’ailleurs Kantano Habimana au micro de la RTLM, le 2 juillet 1994, « (...) ainsi la victoire militaire pour les Inkotanyi ne serait qu’un mirage s’il reste 10% de la populations à quoi leur servira une victoire militaire dans le système démocratique en vue. »

Notons ici que la RTLM continuera de diffuser ses appels au massacre dans la zone Turquoise contrôlée par l’armée française, et jusqu’au Congo voisin, où l’armée française aura exflitré les responsables politiques, les militaires des FAR et les miliciens rwandais qui auront encadré, supervisé et exécuté le génocide.


Les retranscriptions :

RTLM Transcripts

Radio Rwanda Transcripts

Radio Muhabura Transcripts - enregistrements du 24 janvier 1994 au 7 juillet 1994. Radio Muhabura était la radio officielle du FPR et contrairement aux deux premières, elle n’incitait pas au génocide mais voulait rassembler les Rwandais, Hutu et Tutsi [3].

* : « During the 1994 Rwandan Genocide, radio broadcasts played an important role in inciting ordinary citizens to take part in the massacres of their Tutsi, and moderate Hutu, neighbours. Two major radio stations transmitted hate propaganda to the illiterate masses—Radio Rwanda, and Radio Télévision des Milles Collines (RTLM). » - MIGS

A lire :

J.P. CHRÉTIEN (dir.), Rwanda. Les médias du génocide, Paris, Karthala, 1995.

J.P. CHRÉTIEN, « La propagande du génocide », in R.S.F. (R. De La BROSSE éd.), Les médias de la haine, Paris, La Découverte, 1995, pp. 22-55.

Aricle 19 (L. KIRSCHKE réd.), Broadcasting genocide. Censorship, propaganda and state-sponsored violence in Rwanda, 1990-1994, Londres, 1996.

Sources : Emmanuel Cattier (par e-mail), Billets d’Afrique et d’ailleurs..., association Survie.

Illustration : Image du film Sometimes in april et extrait de la couverture, J-P Chrétien, Les médias du génocide, Karthala, 1995.

0 vote
Mis en ligne par Safari
 12/04/2013

[1pour ne citer que deux des responsables politiques français au pouvoir à l’époque revendiquant cette conception de la « démocratie » en Afrique.

[2Que veut dire « être modérément Hutu » ?

[3« Radio Muhabura (Radio Beacon) was the official radio of the Rwandan Patriotic Front. The broadcasts of Radio Muhabura did not reach Rwandans all over the country and the logic of its broadcasts was that Rwandans were not divided into Hutu and Tutsi but shared a strong civic national identity. This was in marked contrast to the Hutu Power themes of RTLM’s broadcasts. »

Vos commentaires

Histoire du Rwanda

Rwanda : Un retour sur des événements et faits historiques susceptibles de nous aider à mieux appréhender le présent...

Nouveautés sur le Web 

Les archives de la Croix Rouge Internationale et le Rwanda

8/03 | Le CICR vient de mettre en ligne une plateforme d’archives audiovisuelles. Les fonds audiovisuels sont de fait divisés en trois fonds (...)

Les archives déclassifiées (1) : Freedom of Information Act

26/11 | Parmi les nombreuses sources d’archives accessibles en ligne, les archives déclassifiées prennent une place particulière. Tout d’abord au (...)

Oeuvres pontificales missionnaires à Lyon

11/07 | Depuis quelques mois, j’ai pris l’habitude de fréquenter de façon régulière le centre de documentation des Oeuvres pontificales missionnaires (...)

A l’ombre des collines

23/06 | C’est avec un grand plaisir que je découvre la création d’un nouveau carnet de recherche sur le Rwanda au sein de la plateforme Hypothèses. (...)

Un jour, une source : les archives de l’Assemblée Nationale en France

22/05 | Pour quelle raison suis-je en train de mettre en ligne un article sur l’Assemblée Nationale française sur ce carnet de recherche consacré (...)

Un jour, une source : les Archives nationales du Rwanda

21/05 | Parmi les nombreux centres d’archives situés au Rwanda, les Archives Nationales ont une place à part. Tout d’abord par leur statut national (...)

Un jour, une source : Genocide Archive Rwanda

20/05 | En attendant de publier des articles plus consistants, je me suis décidé à publier chaque jour un article sur une source utile pour tout (...)

Archives de l’académie militaire de Nyakinama

5/04 | Après une discussion avec une amie doctorante ayant publié en ligne une carte interactive historique des projets artistiques à Berlin, je (...)

Bibliographie rwandaise et bibliothèques

20/03 | Légèrement pris ces derniers temps dans des questions de déménagement, d’écriture de thèse qui ne commence pas, et d’articles à rendre; je (...)

L’apprentissage du Kinyarwanda

21/01 | Après avoir présenté quelques réflexions relatives à l’importance d’une connaissance minimale du Kinyarwanda dans le cadre d’une recherche, il (...)

La place du Kinyarwanda dans la recherche

15/01 | La place accordée au Kinyarwanda dans le cadre des recherches menées sur le génocide, ou de façon générale sur le Rwanda, est représentative (...)

La dimension morale des mémoriaux

20/11 | Inscrit sur le réseau social de recherche Academia.edu1, il m’arrive de recevoir des liens vers des articles proches des thématiques qui (...)

Sites Web 7

35 ans de recherches en RDC

35 ans de recherches en RDC Permanences et renouvellement des méthodes Léon de Saint Moulin Fréquentées par une population relativement jeune qui fait face aux difficultés d’une société congolaise (...)

Archive Rwanda

Base d'archive sur le Rwanda et son Histoire, sur l'histoire du génocide des Tutsi, en 1994, et sur le rôle de l'état français au Rwanda.

Génocides et politiques mémorielles

Génocides et politiques mémorielles

Histoire Rwanda (Univ. Laval)

Département de Langues, linguistique et traduction Faculté des Lettres Pavillon Charles-de-Koninck 1030, avenue des Sciences-Humaines Local 2249-R Université Laval Québec (Québec), Canada G1V 0A6 (...)

Repères chronologiques (Rwanda)

Repères chronologiques du Rwanda - 1885-1999 - par Jean-Paul Gouteux (site du livre : « La nuit rwandaise »). Voir également le site de la revue homonyme dédiée à Jean-Paul Gouteux, (...)

Les articles 112

IMG: Félicien Kabuga, l'un des principaux accusés du génocide rwandais, arrêté en France Félicien Kabuga arrêté en France. L’« architecte » financier du génocide perpétré contre les Tutsi était l’un des fugitifs les plus recherchés au monde depuis vingt (...)
IMG: « la traversée du génocide » Ce film documentaire intitulé « la traversée du génocide » retrace l’histoire de Karirima Ngarambe Aimable ainsi que celle de ceux qui ont partagé avec lui ce (...)
IMG: Il y a 26 ans, le virus de la haine Dès le 7 avril en 1994, durant 100 jours au Rwanda, en Afrique sub-saharienne, il n’y avait pas de Corona virus. Il y avait des génocidaires, des personnes (...)
IMG: Mort de Jean Chatain, témoin du génocide Alors que nous nous apprêtons à publier le recueil de ses articles écrits durant le génocide des Tutsi pour le journal L’Humanité, nous apprenions ce 5 (...)
IMG: Les collines se souviennent - Lancement du livre à Gatineau Les éditions Izuba ont le plaisir de vous annoncer le lancement du livre Les collines se souviennent - Les rescapés de Bisesero racontent leur résistance, (...)
IMG: Colloque : Génocide contre les Tutsi à Bègles Colloque citoyen : Génocide contre les Tutsi Rwanda 1994 - 800 000 morts en 100 jours Sommes-nous concernés ?
 Izuba | 2002 · 2020