Séminaires sur les questions touchant à la démocratie et aux principes constitutionnels

Que pourrait être une constitution démocratique ?

juillet-août 2011 à Paris

Un projet de séminaire sur les questions touchant à la démocratie et aux principes constitutionnels se met en place, durant les mois de juillet et août à Paris.

Nous invitons tou(te)s les Parisien(ne)s - et tous les Parisien(ne)s de passage - à se joindre à ces réunions, très largement ouvertes. Les non parisien(ne)s pourrons envoyer sur le site mis en place pour ces séminaires [voir en bas de page] leurs contributions et réflexions.

Nous suivrons ici avec le plus grand intérêt ces réflexions - et plus particulièrement les questions concernant l’Afrique -, dont le projet est présenté ci-dessous.

Aujourd’hui, d’Islande en Tunisie, mais aussi au Népal, en Bolivie, ces dernières années, comme cela devrait être réclamé en France au moins autant qu’en Espagne ou n’importe où sur terre, au Maroc, en Algérie, comme en Chine ou au Mexique, la question constitutionnelle est au premier plan des urgences si on veut que la vie en société ne finisse par dégoûter de vivre tant la misère et la bêtise de l’ordre imposé dépassent toute les bornes du concevable.

Inégalitaire, liberticide, raciste : le palmarès de l’ordre contemporain serait amusant s’il n’était à pleurer. Criminel à toute occasion, cet ordre incarne avant tout une insulte à l’intelligence humaine, et il importe que les conditions d’un libre exercice de celle-ci soient établies pour tous si on ne veut que les États ne conduisent l’humanité à sa perte, éventuellement à brève échéance.

La catastrophe écologique en cours permettrait-elle à la vie de perdurer, la règle du jeu proposée pour cette agonie n’en est pas moins paradoxale, où l’on voit bien que la jouissance de la vie parvient à des niveaux jamais atteints, le confort universel étant manifestement à portée de la main, mais l’inconfort non moins réel, en termes de libertés comme de sécurité économique ou même physique.

« Democracia real, ya ! » Pour une démocratie réelle maintenant, réclame-t-on partout.

Que pourrait être une constitution démocratique ?

C’est la question qu’on souhaiterait se poser, cet été, à Paris, pour le « séminaire » qui se tiendra afin de formuler des pistes de réflexion qui se voudraient pertinentes, au long des mois de juillet et août, en huit semaines, sur la base d’au moins une réunion par semaine, 7, rue Courat, 75020, Paris.

Ces entretiens ouverts à toutes contributions visant leur objet, seront retransmis en direct, son et image pris en webcam. Diverses webcams pourraient être en action, sur les divers réseaux gratuits de télédiffusion en direct, Livestream, Ustream, ou blog-vidéo.

Ces divers canaux permettront aussi des interventions de participants qui n’auraient pu se déplacer, mais qui souhaiteraient non seulement assister aux débats mais éventuellement y intervenir.

Les entretiens se tiendront en trois langues, en français, en espagnol et en anglais.

À fin de permettre ce temps de traduction, ainsi que la multiplicités des interventions, celles-ci devront se limiter à une minute. Une minute 30 au maximum.

Des textes rédigés pourront être proposés complémentairement. Les traductions sont à prendre en charge par la communauté des participants, suivant leurs possibilités.

Idéalement toute contribution écrite serait également traduite. De même seraient proposées des versions sous-titrées, éventuellement dans les trois langues.

En une minute/1mn30, l’intervenant expose une idée, proposition ou critique. Les réunions se tiendraient les samedi, la première à 14h – les horaires suivants étant à convenir collectivement.

En fin de samedi, les participants auront le loisir de fixer un deuxième jour, le dimanche, s’ils considèrent devoir prolonger la séance. Entre deux week-ends pourraient se tenir autant de réunions spécifiques qu’en décideraient les participants.

Ce temps, du lundi au vendredi, devrait pouvoir servir aux recherches documentaires ou de personnes ressources destinées à alimenter la réflexion collective dès la réunion suivante.

Le but ne serait pas a priori d’élaborer une constitution démocratique, mais d’explorer ce qui peut sembler être bénéfique à une telle intention, de même que de tenter d’identifier ce qui lui est nuisible.

Il s’agit ainsi d’esquisser une boîte à idées, en les passant au crible de la critique, dans l’espoir que cette réflexion puisse apporter des éléments utiles, que ce soit ici, ailleurs ou partout, aujourd’hui ou demain.


Réunions tous les samedis, au 7, rue Courat, à Paris.

Première réunion le premier samedi de juillet, 7, rue Courat, 75020 Paris.

Un site : http://www.constitutiondemocratique.org

Vous pouvez vous inscrire sur ce site pour y apporter vos contributions, que ce soit par écrit ou pour intervenir en direct.

0 vote
Published online by Michel Sitbon
 18/07/2011

Your comments

Articles 5

IMG: Afrique en lutte - n°19 Vous pouvez lire ci-dessous Afrique en lutte, le Bulletin d’information du groupe de travail « Afriques en lutte » - n°19 (octobre/novembre 2012). Des mots (...)
IMG: Qu'est-ce que la démocratie directe ? « Dans le même temps qu’ elles disparaissaient peu à peu de la culture et de l’ enseignement bourgeois, jusqu’  à n’ être plus rien aujourd’ hui, les études dites (...)
IMG: Idées pour une constitution démocratique Au début des années 1960, alors qu’officiellement des états indépendants se substituaient aux colonies françaises d’Afrique, naissait la Françafrique: les (...)
IMG: Afriques 21 n°2 est en ligne Le numéro 2 de la revue Afriques 21 est en ligne: “Santé, Focus sur le système de santé”. La santé fait partie de notre quotidien. Pour notre deuxième dossier, (...)
IMG: “Ce que Sarkozy propose, c'est la haine de l'autre” “Si vous êtes au pouvoir et que vous n’arrivez à rien sur le plan économique, la recherche de boucs émissaires à tout prix devient comme une seconde (...)
 Izuba | 2002 · 2020