26 novembre 2010 à 19 h

Les pouvoirs politiques contre les masses africaines, a t-on atteint les limites de la démocratie en Afrique ?

Martinique : hôtel Batelière (Schoelcher)

L’Association « Fraternité Africaine » vous informe qu’elle organise une conférence débat le jeudi 26 novembre à 19 h à l’hôtel Batelière (Schoelcher) sur le thème suivant :

Les pouvoirs politiques contre les masses africaines, a t-on atteint les limites de la
démocratie en Afrique ? L’exemple du Gabon.

Conférencier : Yaya SY , Anthropologue.

Depuis maintenant 50 ans d’indépendance, les peuples africains sont-ils enfin devenus
maîtres de leur destin ?

De 1960 à 1990, ils ont fait leur chemin de croix parsemé de dictatures et de partis
uniques meurtriers ; ensuite les mêmes dictatures se sont parfois doublées d’un multipartisme
de façade de 1990 à 2009. Mais ces peuples sont aujourd’hui, plus que jamais, le dos aux
murs de la misère, de la malnutrition, de la guerre fratricide, des démocraties frelatées.

Dès lors, ils se demandent s’il existe encore des perspectives pour un véritable
changement démocratique et pacifique ; s’il est encore possible, dans les conditions actuelles
de balkanisation de l’Afrique, d’absence d’État et de notion de bien collectif, d’imposer leur
volonté politique aux élites corrompues dans leur écrasante majorité et qui considèrent l’État
comme une société privée au service de leur famille, de leur clan, de leur « ethnie. »

Le Gabon pris comme exemple, sera au centre de ce débat que nous voulons fraternel
mais sans fard sur le sens et le contenu que nous voulons donner au mot démocratie
représentative.

Un régime politique colporté d’Occident et mis au service des intérêts d’une
minorité alliée aux anciennes puissances colonisatrices et à leurs multinationales dévastatrices
de nos organisations sociales, de nos cultures, de nos hommes les plus intègres et les plus
dignes, de nos richesses naturelles et de nos écosystèmes.

Dans le contexte politique d’une Martinique qui cherche elle aussi à maîtriser son
destin de peuple dans le bien être pour tous, la dignité, la démocratie et la liberté, nous
invitons tous les amis de l’Afrique à venir nombreux méditer et discuter avec nous de
l’expérience africaine de la démocratie et de l’indépendance.

L’Association « Fraternité Africaine »

0 vote
Mis en ligne par La rédaction
 20/04/2010

Vos commentaires

50 ans de Françafrique !

Cinquantième anniversaire des « indépendances »...

Sites Web 3

Afromanif

Afromanif est un regroupement international de personnes et d'organisations de toute nature, qui ont en commun a l'esprit de dire NON au néocolonialisme et de combattre sous toutes ses formes et (...)

Stop Françafrique

Pour en finir avec la Françafrique (campagne de 2004 de l'association Survie)

Survie Guadeloupe

Survie Guadeloupe Site de l'association Survie Guadeloupe [Mise à jour - 2012 : l'association Survie Guadeloupe n'existe plus]

Les articles 15

IMG: Tribunal citoyen de la Françafrique Ce mercredi 4 décembre, le tribunal citoyen de la Françafrique se tiendra de 18h à 22h au Grand Parquet, 35 rue d’Aubervilliers, M° Stalingrad ou Marx Dormoy, (...)
IMG: A LIRE : Kamerun, Y'a bon les colonies Y’a bon les colonies ? La France sarkozyste face à l’histoire coloniale, l’identité nationale et l’immigration d’Alain Ruscio vient de se voir décerner, ex æquo (...)
IMG: Une cours pénale panafricaine pour les crimes de la France en Afrique Bientôt une cours pénale panafricaine pour les crimes de la France en Afrique La France ne nous a jamais octroyé nos indépendances conquises. Devons-nous par (...)
IMG: Non à la participation de Sarkozy au sommet des chefs d'Etat de l'Union africaine Les 30 et 31 janvier 2011 a lieu à Addis Abeba la Conférence des chefs d’Etat de l’Union Africaine. En toute arrogance, le président français Nicolas Sarkozy a (...)
IMG: 52e Anniversaire du NON du peuple Guinéen à la Françafrique A la suite des mobilisations du 28 septembre, qui ont réuni plusieurs milliers de militants de la cause africaine en France pour dénoncer la Françafrique et (...)
IMG: 52e Anniversaire du « NON » à la Françafrique « Chaque génération doit, dans une relative opacité, découvrir sa mission, l’accomplir ou la trahir » (Frantz Fanon) 28 septembre 1958 : le jour où des Africains (...)
 Izuba | 2002 · 2020