Les enfants d’Imana

30 000 RWF 30 EUR

Les enfants d’Imana, Histoire sociale et culturelle du Rwanda ancien
Un livre de Jean-Luc Galabert

Nouvelle édition revue et augmentée !

Livraison rapide:  24 heures

Toutes nos livraisons sont effectuées par coursier (moto) à l’endroit de votre choix : chez vous ou à tout autre endroit dans Kigali.

30 000 RWF
30 EUR

Entièrement revu et augmenté de trois chapitres inédits, ce livre richement illustré vous fait parcourir l’histoire de la société rwandaise avant sa transformation sous l’emprise de la colonisation.

La déconstruction des clichés liés à l’histoire précoloniale et une appréhension intelligente du patrimoine immense des sources orales de l’histoire du pays des mille collines donne naissance à un portrait foisonnant et sensible des relations sociales, économiques, culturelles et politiques au sein de l’espace rwandais ancien.

L’auteur restitue avec finesse les dynamiques de leurs évolutions historiques avant 1900.

Le lecteur curieux de cette histoire ressort de ce livre ravi, avec le sentiment d’avoir fait un passionnant périple dans le temps accompagné par un guide érudit et pédagogue.

Les préjugés ont la vie dure. Encore plus au sujet de l’Afrique, et notamment sur le Rwanda. Deux ethnies, les Hutu et les Tutsi, s’y affronteraient depuis des temps immémoriaux. Le génocide des Tutsi, qui laissa le monde médusé en 1994, serait donc le dernier avatar de cette haine ancestrale.

L’histoire de ce génocide, désormais documentée, a démontré l’implacable construction idéologique, coloniale puis post-coloniale, qui a abouti au dernier génocide du XXème siècle.

Mais qu’était le Rwanda avant l’arrivée des Européens ?

A travers l’indispensable travail du chercheur Jean-Pierre Chrétien, L’Afrique des Grands lacs, 2000 ans d’histoire, on en sait beaucoup plus sur l’historicité rwandaise, et notamment sur le mythe des « Hamites », colporté par l’imaginaire des explorateurs, faisant des Tutsi des demi-blancs, envahisseurs venus d’Abyssinie.

Jean-Luc Galabert déconstruit les mythes concernant un pan tout aussi important : la société et la culture rwandaises, en s’écartant des schémas de pensée de l’ethnographie, tout en soulignant, et c’est l’apport principal de cet ouvrage, l’historicité de ces phénomènes.

Fort d’une documentation abondante, l’auteur a pu, sans parti pris, retracer l’histoire sociale et culturelle du pays des mille collines.


Izuba édition
16 x 24 cm – relié - 596 pages

Iconographie : 34 cartes, 15 tableaux ; 101 illustrations

Index :
des lieux (150 entrées),
des noms de personnes (271 entrées),
des lignages (79 entrées)

0 vote
Poids (g):  800
Largeur (cm):  16
Longueur (cm):  24
Rwanda 1896 – 1959 : La destruction d'une nation
7 000 RWF
Rwanda 1896 – 1959 : La destruction d’une nation
24 heures
 Izuba | 2002 · 2020