Izuba édition

L’Afrique, l’Histoire, les Sciences humaines et politiques

L’association Izuba

« Donner un accès le plus large possible aux écrits, documents, témoignages et analyses sur la région des Grands-Lacs et l’Afrique, en maintenant comme exigence la rigueur historique, conceptuelle et argumentative qui s’impose devant les sujets traités. »

Izuba édition est spécialisé dans l’édition d’ouvrages universitaires ou au public restreint portant sur l’Afrique et plus largement l’Histoire, les Sciences humaines et politiques.

Le but premier d’Izuba, tel que stipulé dans ses statuts, « est de produire et d’éditer des outils permettant la dénonciation des organisations, idéologies, méthodes de manipulation et d’action psychologique ayant permis le crime de génocide, comme il fut commis contre les Tutsi du Rwanda, en 1994 ».

« la nuit rwandaise »

Izuba est né en 2002 pour permettre la publication du livre de Jean-Paul Gouteux, La nuit rwandaise, « un livre fondamental qui dresse l’acte d’accusation contre l’État et l’armée française, sans oublier les responsabilités intellectuelles, médiatiques ou religieuses : extrêmement documenté, c’est l’ouvrage indispensable pour quiconque voudrait savoir ce qu’il en est de l’implication française dans le dernier génocide du XXème siècle. »

Izuba (« le soleil », en kinyarwanda), pour mettre fin à « la nuit rwandaise » - comme l’avait appelé Jean-Paul Gouteux – cette « odieuse négation » du rôle qu’auront joué la communauté internationale, la France et l’église dans le génocide, vécu quasiment en direct, de plus d’un million de Rwandais, hommes, femmes et enfants, parce qu’ils étaient Tutsi.

« donner un accès le plus large possible aux écrits, documents, témoignages et analyses sur la région des Grands Lacs et l’Afrique »

Depuis 2011 Izuba est co-animée par une équipe décidée à donner un accès le plus large possible aux écrits, documents, témoignages et analyses sur la région des Grand -Lacs et l’Afrique, mais aussi publier les travaux des grands intellectuels de la région ainsi que favoriser la publication, la diffusion et la reconnaissance des créations et des oeuvres des rescapé-e-s.

Izuba a ainsi progressivement augmenté le volume de ses publications, en maintenant comme exigence la rigueur historique, conceptuelle et argumentative qui s’impose devant les sujets traités.

« une meilleure connaissance de l’Histoire et des cultures de la région des Grands Lacs, de l’Afrique et du monde »

Nos nouvelles collections thématiques font aujourd’hui d’Izuba une maison plus généraliste, accueillant aussi bien la fiction et le roman que la poésie, mais qui reste résolument tournée vers la publication d’ouvrages permettant une meilleure connaissance de l’Histoire et des cultures de la région des Grands Lacs, de l’Afrique et du monde.


Nous avons jusque-là :

✔ co-édité avec L’Esprit Frappeur, les livres de référence sur le rôle de l’état Français dans la préparation et l’accomplissement du génocide des Tutsi que sont La nuit rwandaise, de Jean-Paul Gouteux, et La France au coeur du génocide des Tutsi, de Jacques Morel - ainsi que l’’enquête minutieuse menée par Richard Johnson concernant Human Rights Watch et le Rwanda ;
✔ édité un livre fondamental sur l’histoire sociale et culturelle du Rwanda, Les enfants d’Imana. Histoire sociale et culturelle du Rwanda ancien ;
✔ piloté un ouvrage collectif rassemblant les contributions des meilleurs chercheurs sur le négationnisme du génocide des Tutsi, Faire face au négationnisme du génocide des Tutsi du Rwanda ;
✔ publié pendant dix années, avec les Éditions L’Esprit Frappeur, la revue annuelle La Nuit rwandaise ;
✔ publié les premiers volumes de l’anthologie d’Antoine Mugesera ainsi que d’autres ouvrages écrits par des intellectuels de la région (Kä Mana, Bushayija Bugabo Antoni) ;
✔ publié plusieurs livres en kinyarwanda ;
✔ traduit des oeuvres du kinyarwanda vers les français, ainsi que de l’anglais vers le français ;
✔ ouvert une collection Témoignage pour reccueillir le recit des rescapé-e-s.

Tous ces ouvrages n’auraient jamais pu voir le jour dans les circuits éditoriaux traditionnels.

Nos priorités :

✔ Publier les travaux des grands intellectuels de la région des Grands Lacs.
Des brillants esprits de la région ont beaucoup produit, mais leurs travaux sont difficilement accessibles.
Nous voulons permettre au plus grand nombre de s’approprier cet héritage des anciens afin que leur pensée puisse enrichir nos réflexions du présent.
La collection qui leur est dédiée s’ouvre par les deux premiers volumes de l’anthologie des écrits d’Antoine Mugesera.

✔ Favoriser la publication, la diffusion et la reconnaissance des créations et des oeuvres des rescapé-e-s.
La collection qui leur est consacrée est inaugurée par le magistral roman écrit par Vénuste Kaymahe, La chanson de l’aube. Les éditions Izuba sont par ailleurs sollicitées pour publier un recueil de poèmes de survivant-e-s du génocide. Les éditions Izuba ont également accepté d’être partenaire d’un projet de rencontres des rescapé-e-s créateurs, initié par le président de l’association Mpore, Tito Mugrefya.

✔ Editer une collection dédiée aux témoignages de rescapé-e-s du génocide.
Trois témoignages essentiels ont déjà été publiés. D’autres sont en cours de rédaction. De nombreuses demandes nous parviennent de rescapé-e-s qui souhaitent être aidé-e-s dans leur projet d’écriture afin qu’il puissent témoigner et transmettre leur histoire.

Nous contacter


Envoyer un message


Izuba est une association « Loi 1901 » à but non lucratif, animée par des bénévoles sur leur temps libre. Nous sommes constamment à la recherche de partenaires et de soutiens pour nous aider à mener à bien nos projets.

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez un peu de temps à consacrer aux relectures et corrections des ouvrages, ou si vous souhaitez nous aider pour en acrcoître la diffusion.

voir aussi

Professionnels

Professionnels
 Izuba | 2002 · 2020