Les 6 et 7 décembre à Paris

France - dictateurs à l’Elysée : non au sommet de la honte !

La plupart des dictateurs africains du « pré-carré » francophone seront présents !

Dictateurs à l’Elysée ! Dites non au Sommet de la honte !

L’association Survie lance une campagne contre l’invitation à l’Elysée, à l’initiative de François Hollande, des principaux dictateurs africains du « pré-carré » francophone : le tchadien Idriss Déby, au pouvoir depuis 1990, Paul Biya (Cameroun, 1982), Denis Sassou Nguesso (Congo-B, 1979), Blaise Compaoré (Burkina Faso, 1987), Oumar Guelleh à Djibouti, sans oublier « les héritiers » Ali Bongo au Gabon, Faure Gnassingbé au Togo.

L’association Survie réclame :
- L’annulation de ce sommet ;
- La fin du soutien diplomatique, économique, militaire, policier et des ventes d’armes aux régimes répressifs ;
- La suppression des bases militaires françaises en Afrique.

Signez cet appel et mobilisez-vous, le jeudi 5 décembre, à 18h, Place de la République.

Ce sommet sur la paix et la sécurité en Afrique à l’initiative d’une ex-puissance coloniale et en présence de dictateurs renforce la Françafrique et ruine tout espoir de paix et de sécurité pour les populations africaines !

Nous, associations et citoyen-ne-s français-e-s et africain-e-s réclamons :
- L’annulation de ce sommet ;
- La fin du soutien diplomatique, économique, militaire, policier et des ventes d’armes aux régimes répressifs ;
- La suppression des bases militaires françaises en Afrique.

Plus d’infos


Dictateurs à l’Elysée. Dites non au Sommet de la Honte !

A l’initiative de François Hollande, un Sommet de l’Élysée sur la paix et la sécurité en Afrique aura lieu à Paris les 6-7 décembre.

La plupart des dictateurs africains du « pré-carré » francophone seront présents ; le tchadien Idriss Déby, au pouvoir depuis 1990, Paul Biya (Cameroun, 1982), Denis Sassou Nguesso (Congo-B, 1979), Blaise Compaoré (Burkina Faso, 1987), Oumar Guelleh à Djibouti, sans oublier les héritiers Ali Bongo au Gabon, Faure Gnassingbé au Togo.

Tous bénéficient du soutien diplomatique, économique et militaire ou policier de la France. Tous soutiennent la France dans ses nombreuses interventions militaires, comme celle menée récemment au Mali. En échange, la France garde le silence face à leurs exactions. Les démocrates tchadiens, togolais et djiboutiens ont ainsi subi en 2013 les conséquences du soutien de leurs chefs d’État à l’opération Serval.

Les interventions militaires en Afrique menées par la France (plus d’une cinquantaine depuis les indépendances) ont surtout visé à sécuriser les dictateurs et jamais les populations ! Lorsque la France prétend intervenir au nom des droits de l’Homme comme en Côte d’Ivoire, en Libye ou au Mali, c’est toujours avec des motivations ambiguës, liées à ses intérêts.

Ce sommet sur la paix et la sécurité en Afrique à l’initiative d’une ex-puissance coloniale et en présence de dictateurs renforce la Françafrique et ruine tout espoir de paix et de sécurité pour les populations africaines !

Nous, associations et citoyen-ne-s français-e-s et africain-e-s réclamons :

- L’annulation de ce sommet
- La fin du soutien diplomatique, économique, militaire, policier et des ventes d’armes aux régimes répressifs
- La suppression des bases militaires françaises en Afrique

Signer cet appel

Information

http://survie.org/billets-d-afrique/2013/229-novembre-2013/article/sommet-france-afrique-la-paix-en-4577

Rassemblement

Jeudi 5 décembre à 18h
Place de la République

Rassemblement à la veille de l’ouverture du sommet de l’Elysée pour la paix et la sécurite en Afrique afin de faire contre-poids à ce nouveau Sommet France-Afrique et à la réception des dictateurs de la Françafrique.

Le mot d’ordre unitaire est le suivant :
- annulation du sommet ;
- fin du soutien diplomatique, économique, militaire, policier et des ventes d’armes aux régimes répressifs ;
- suppression des bases militaires françaises en Afrique.

0 vote
Mis en ligne par La rédaction
 18/11/2013

Vos commentaires

Nouveautés sur le Web 

 cette semaine: 2 articles référencés

Avis de disparition

  26/10 | On recherche activement le droit à l'autodétermina­tion des peuples colonisés dans le débat public... Apparu au début du XXe siècle, il (...)

Affaire Total Ouganda : audience en appel dans un contexte d'urgence

  26/10 | Affaire Total Ouganda : audience en appel dans un contexte d'urgence - Multinationales / Communiqués de presse, Ouganda, Tanzanie, (...)

Rapport "Un cauchemar nommé Total – Une multiplication alarmante des violations des droits (...)

20/10 | Ce rapport, publié par Survie et les Amis de la Terre-France, sonne l'alarme sur les activités de Total en Ouganda et Tanzanie : les (...)

Total Ouganda : un nouveau rapport d'enquête alarmant à la veille de l'audience en (...)

20/10 | Les Amis de la Terre France et Survie publient aujourd'hui un nouveau rapport alarmant sur les activités de Total en Ouganda et (...)

Affaire Sankara : Ça avance au Burkina, ça traîne en France...

19/10 | Ce 15 octobre 2020, jour du 33e anniversaire de l'assassinat du Président Sankara, nous apprenons avec satisfaction que le juge (...)

Nouvelles du front antiterroriste

6/10 | Le 28 avril, le Tchad a voté l'abolition de la peine de mort pour les actes de terrorisme. Mais 10 jours plus tôt, 44 militants (...)

« Crimes sans châtiment »

5/10 | Après le refus de la Cour de Justice de la République (CJR) d'ouvrir un procès, Jean Balan, l'avocat des familles des militaires (...)

Kanaky vers l'indépendance

4/10 | A l'occasion du deuxième référendum organisé le 4 octobre 2020, le peuple Kanak a, une nouvelle fois, très largement confirmé sa volonté (...)

Kanaky : s'opposer à la politique coloniale de la France

2/10 | Le 4 octobre 2020 aura lieu le 2e référendum sur l'indépendance de Kanaky – Nouvelle-Calédonie. Ce territoire du Pacifique, toujours (...)

Nouvelle étape pour la souveraineté de Kanaky

2/10 | Le 4 octobre 2020 doit avoir lieu la deuxième consultation sur la pleine souveraineté de Kanaky - Nouvelle-Calédonie. Depuis le premier (...)

Coups d'Etat

1er/10 | Lorsque le peuple biélorusse descend massivement dans la rue pour défier le régime qui l'oppresse avec le soutien d'un puissant (...)

Ouganda : Libération immédiate pour les 9 journalistes et défenseurs arrêtés

16/09 | Trois journalistes et six défenseuses et défenseurs de l'environnement viennent d'être arrêtés par la police de Hoima, en Ouganda. (...)

Sites Web 22

Stop Françafrique

Pour en finir avec la Françafrique (campagne de 2004 de l'association Survie)

Survie Drôme-Ardèche

Survie Drôme Ardèche La section Drôme Ardèche de l'association Survie

Survie Guadeloupe

Survie Guadeloupe Site de l'association Survie Guadeloupe [Mise à jour - 2012 : l'association Survie Guadeloupe n'existe plus]

Les articles 161

IMG: Félicien Kabuga, l'un des principaux accusés du génocide rwandais, arrêté en France Félicien Kabuga arrêté en France. L’« architecte » financier du génocide perpétré contre les Tutsi était l’un des fugitifs les plus recherchés au monde depuis vingt (...)
IMG: Soigner l'image des « troupes coloniales » françaises « Bien des indicateurs montrent que les Français ne se sont jamais vu proposer autant d’espace médiatique consacré aux questions militaires depuis la (...)
IMG: La catastrophe rwandaise Plus de vingt-cinq ans depuis la catastrophe. Il y a un quart de siècle, le génocide des Tutsi sonnait le glas d’une humanité optimiste. Srebrenica, en Bosnie, (...)
IMG: Coopération militaire française avec le Burundi A Paris, le 30 octobre dernier, Ezéchiel Nibigira, Ministre des affaires étrangères du Burundi avait « un entretien franc et sincère » avec Franck Paris, (...)
IMG: Rouen, base arrière des extrémistes rwandais Rouen et la Seine-Maritime, discrètes bases arrière des extrémistes rwandais ces vingt dernières années. Un article de Theo Englebert pour le site Le Poulpe, (...)
Aujourd’hui, dimanche 21 janvier 2018, on tue à Kinshasa. C’est à la mitrailleuse que l’armée tire sur la foule descendue dans les rues pour contester le régime (...)
 Izuba | 2002 · 2020