Paris - Val d’Oise - Val de Marne - Seine St Denis - Hauts de Seine - Essonne - Yvelines

Décembre 2014 - Agenda des actions africaines en région parisienne

L’agenda africain d’île-de-France

Tous les mois, retrouvez sur Izuba.info l’indispensable Agenda des actions africaines en région parisienne à destination des amis de l’Afrique et de la diaspora africaine de Paris et d’île-de-France réalisé par Jean-Paul Vanhoove.

Sauf indication contraire l’entrée aux manifestations est libre. Si vous souhaitez recevoir cet agenda tous les mois par e-mail, il suffit de le demander à l’adresse suivante : jp.vanhoove ( a t ) wanadoo.fr.

Actions situées à Paris (75)

jusqu’au 21 décembre du mardi au dimanche de 10h à 21h sauf le vendredi, de 16h à 21h : 9ème Festival des Cultures d’Islam : Le festival Maroc : Arts d’identités, c’est trois mois dédiés à toutes les formes de culture au Maroc, autour d’une exposition d’art contemporain réunissant les œuvres de 5 artistes de premier plan et d’une cinquantaine de rendez-vous festifs ou invitant à la réflexion autour de quatre focus thématiques, avec des concerts, des projections, des débats, des rencontres… - Lieu : Institut des Cultures d’Islam, ICI Goutte d’or, 56 rue Stephenson, Paris 18è et ICI Léon, 19-23 rue Léon, Paris 18è, M° Barbès-Rochechouart - L 2-4 // M° Château-Rouge - L 4 // M° Marcadet-Poissonniers - Rens. 01 53 09 99 84 www.ici.paris.fr http://www.institut-cultures-islam.org/exposition/identites/

jusqu’au 12 juillet 2015, tous les jours, sauf le mardi et le jeudi, de 11h à 19h15 : Le Dîner des fantômes : exposition consacrée aux rites et aux traditions présidant à la préparation et à la consommation de nourritures en Afrique, en Insulinde et en Océanie. Des installations de l’artiste franco-béninois Julien Vignikin, qui s’interroge dans ses oeuvres sur les questions liées à la « malbouffe » et à l’accès à l’alimentation dans le monde, donnent à l’exposition une dimension contemporaine en abordant l’une des préoccupations majeures de nos sociétés. - Lieu : musée Dapper - 35 bis, rue Paul Valéry, Paris 16è - Rens. 01 45 02 16 02 / 01 45 00 07 48 comexpo dapper.fr www.dapper.com.fr

jusqu’au 31 décembre du mercredi au samedi à 19h : Spectacle « Mary Prince » par Souria ADELE : Premier témoignage d’une esclave sur sa condition, écrit avant l’abolition de l’esclavage en 1831 dans les colonies britanniques, Mary Prince raconte avec pudeur et retenue son incroyable odyssée. Née aux Bermudes, vendue à l’âge de douze ans, elle est « ballottée » de maître en maître, d’île en île, jusqu’à Antigua. Puis elle suit son dernier propriétaire en Angleterre où elle demande son affranchissement. Restituant son parcours et son combat, Mary Prince va dépeindre avec humanité la réalité, ou plutôt les différentes réalités de la vie des esclaves : le quotidien d’une esclave de maison, d’une esclave dans une saline ou encore des esclaves dans les champs. - Tarif : 24€, 13€ - Lieu : Manufacture des Abbesses, 7 rue Véron, Paris 18e, M° Abbesses ou Pigalle - Rens. 01 42 33 42 03 , 06 60 67 07 76 ciemanlala hotmail.com http://www.manufacturedesabbesses.com

jusqu’au 25 janvier 2015 à partir de 10h à 18h et au delà le vendredi et WE, fermé le lundi : Exposition Le Maroc contemporain - L’exposition Le Maroc contemporain regroupe des artistes vivants de plusieurs générations, depuis les pionniers de la peinture moderne marocaine jusqu’aux jeunes expérimentant des techniques diverses. Environ 80 artistes, traduisent la diversité culturelle, linguistique, ethnique et confessionnelle du Maroc, africaine, amazighe, arabe, et hébraïque. Le parcours de l’exposition, qui s’étend sur quelque 2 500 mètres carrés, est conçu comme un voyage dans la mémoire et dans les oeuvres des artistes marocains, un voyage sans frontières, car l’une des particularités du Maroc est de laisser ouverts les passages entre patrimoine et création, entre conformismes et contestations, entre Orient et Occident, etc. C’est pourquoi le visiteur peut passer d’un thème à l’autre mais aussi de certains artistes à d’autres. Les modes de présentation varient, de même que changent les paysages du Maroc, les maisons et leurs espaces intérieurs. Tarif de 10€ à 13€ - Lieu : Institut du monde arabe, 1, rue des Fossés-Saint-Bernard, Place Mohammed-V, Paris 5è - Rens. 01 40 51 38 38 http://www.imarabe.org/exposition/prochain

jusqu’au 15 janvier 2015 de 9h à 18h : Exposition « Le Maroc médiéval » Un empire de l’Afrique à l’Espagne : Du XIe au XVe siècle, une succession de dynasties – almoravide, almohade et mérinide – ont uni­fié un espace politique et civilisationnel centré sur le Maroc, et étendu jusqu’à l’Andalousie. Leurs conquêtes les ont menées du sud du désert du Sahara (frange nord de la Mauritanie) au nord de l’Algérie et de la Tunisie. L’influence de ces empires, unissant pour la première fois les confins de l’Occident islamique, a rayonné jusqu’en Orient. L’exposition (près de 300 œuvres) permet d’appréhender cette longue et riche histoire, clef de compréhension du Maroc contemporain et source de sa modernité. - Lieu : Musée du Louvre , 99 rue de Rivoli, Paris 1er, M° Louvre ou Palais Royal - Rens. 01 40 20 53 17 http://www.louvre.fr/expositions/le-maroc-medieval-un-empire-de-l-afrique-l-Espagne

jusqu’au 6 décembre : Exposition : Livres solidaires (Sénégal), Les Brodeuses de Nichim Rosas – coopérative autonome (Mexique). - Projection : DVD lettres filmées « Ici et là-bas » (Sénégal), Les femmes dans les communautés zapatistes dans le sud du Mexique au Chiapas. - Lecture : conte sénégalais « Leuk- le- lièvre » - Spectacle de danse : Technique Dunham et Solidarité en Haïti, Rituel XANTOLO (La toussaint)(Mexique) - Concours de dessins « Si j’étais président… » Organisée par la fédération de paris de la ligue de l’enseignement - Lieu : Centre d’animation Mathis / Centre d’animation Poterne des peupliers / Centre d’animation Daviel / Centre d’animation Baudricourt / Centre d’animation Place des fêtes / Centre d’animation Solidarité Angèle Mercier , Paris 19 è - Rens. 01 44 72 89 79 laure.araque-goy lasemaine.org , 01 44 72 89 78 marion.basquin lasemaine.org www.lasemaine.org

jusqu’au 11 janvier 2015 - représentation du Cirque « Cirkafrika 2, de Soweto à Harlem ». Mêlant acrobaties, jonglages, numéros aériens, intermèdes comiques, claquettes, ballets et chants gospels accompagnés d’un orchestre live, Cirkafrika 2 se situe entre comédie, comédie musicale et grand spectacle de cirque. Comme tous les spectacles du Cirque Phénix, Cirkafrika 2 a été imaginé et crée pour toute la famille, avec 50 artistes, 12 musiciens, 300 costumes et des décors incroyables. Tarif de 10€ à 90€ - Lieu : Cirque Phénix, Pelouse de Reuilly, Paris 12è , M° Liberté ou Tram T3a station Porte Dorée ou Porte de Charenton - Rens : 01 40 55 50 55, 01 45 72 10 00 info cirquephenix.com http://cirquephenix.com/billetterie/

jusqu’au 15 février du mercredi au lundi de 10h à 20h, nocturne le mercredi : Expositn Haïti, deux siècles de création artistiqu- Une soixantaine d’artistes et près de cent soixante-dix oeuvres, présentées pour la première fois en France ou spécialement conçues pour l’exposition, restituent au plus près l’extraordinaire vitalité et la permanente créativité des artistes haïtiens sur une période allant du XIXe siècle à nos jours. Avec : Des visites guidées spécifiques pour les enfants, Des visites art de vivre avec dégustation de rhum pour adultes, le dimanche 4 janvier avant-première de l’adaptation du roman de Lyonel Trouillot Bicentenaire, Concert de James Germain, samedi 8 décembre à 20h, chanson créole et vaudou haïtien, chant jazz et classique européen, tradition et modernité et Lecture, mercredi 3 décembre à 12h : Le Doux parfum des temps à venir. Catherine Hiegel lit le texte de Lyonel Trouillot. Mise en scène : José Pliya. En présence de Lyonel Trouillot. tarifs : 12 €, 9 €, gratuit pour les moins de 16 ans - Lieu : musée du Grand Palais, galerie sud-est, Entrée av Winston Churchil, 3 av du Général Eisenhower, Paris 8è - Rens www.grandpalais.fr

jusqu’au 19 décembre de 9h à 17h30 du lundi au vendredi : Exposition « Les Rois de la sape » : exposition de planches originales de Christian Epanya (auteur de l’album jeunesse Les Rois de la sape – Océan éditions) et d’assister à une table ronde avec Jean-Marc Zyttha Allony, Daouda Coulibaly et Christian Epanya. Pas de défilé, pas de show mais une plongée en profondeur dans l’histoire, l’esprit et la culture de la sape. Art de l’éphémère, discours militant, réappropriation post-coloniale, débauche de luxe, quête esthétique ou spectacle dérisoire, la sape inspire, à l’échelle du continent africain et bien au-delà. Elle suscite polémiques, querelles de chapelle, curiosité, admiration, incompréhension ou rejet… - lieu : Librairie-Galerie Congo 23, rue Vaneau 75007 Paris 7è - Rens : Marie Alfred Ngoma 01 40 62 72 83 marie-alfred.ngoma lagaleriecongo.com www.lagaleriecongo.com

jusqu’au 7 Décembre - Projection de films africains dans le cadre de la compétition moyen métrage du festival DocsAfrique(s) - Rens. 01 43 59 26 79 emilie.presse.ictv gmail.com caro.presse.ictv gmail.com http://docsafriques.com/index.php/festival/programmation-2014

lundi 1er décembre jusqu’au 8 juin 2015, tous les lundis 11 h à 13 h : Séminaire Anthropologie historique des pratiques religieuses dans l’Islam méditerranéen de Hassan Elboudrari, maître de conférence à l’EHESS. Réflexion critique (collective) sur les fondements du système religieux islamique pour des recherches approfondies en sciences sociales et humaines qui ont en commun de concerner des aires culturelles ou des périodes historiques où l’islam, comme système religieux, mais aussi l’Islam, comme type de civilisation ou de culture, ont eu un rôle prépondérant dans l’organisation de la société (religion, représentations, références symboliques ou idéologiques). Programme : - Séance introductive : Islam(s) et islam : données historiques et anthropologiques générales sur l’islam et les Islam(s), une culture religieuse collective, dans sa longue durée, comme sa présence dans l’histoire et la géographie du monde - Les sources de la loi religieuse : élaborations progressives et techniques juridiques (consensus /ijmâ`, analogie / qiyâs, interêt public / maslaha, etc.) ; conflits et dynamique historiques - Le droit et la société : le droit islamique comme « norme » idéale et la « jurisprudence » (fatwâ-s et nawâzil) comme pratique réelle ; droit et pratiques dans le monde musulman - Lieu : IISMM, salle de réunion, 1er étage, 96 bd Raspail, Paris 6è - Rens : 01 53 63 56 50 eldubois ehess.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article374

lundi 1er décembre jusqu’au 1er juin 2015 tous les 1er et 3e lundis du mois de 15h à 18h : Séminaire « Les Afriques dans la longue durée : acteurs, savoirs, pratiques (XVe-XXe siècle) » de Catarina Madeira-Santos, maître de conférences à l’EHESS ; avec Elikia M’Bokolo, directeur d’études à l’EHESS. Notre propos est de penser l’histoire de l’Afrique, en privilégiant deux approches complémentaires. La première met en avant les différents avatars historiques et historiographiques du continent : les Afriques imaginaires, l’Afrique en Afrique et les Afriques d’ailleurs. La seconde situe la réflexion dans une « échelle » temporelle de longue durée, nécessaire pour saisir des processus qui, autrement, seraient « invisibles », malgré leur relation avec la moyenne et la courte durée. Cette option résulte de plusieurs constats. Entre l’histoire dite « précoloniale », l’installation des systèmes coloniaux formels, à la fin du XIXe siècle, et les enjeux de la « postcolonialité », se déroule un temps long dans lequel se sont produites des interactions, voire des (re)créations, aussi bien entre « l’Afrique en Afrique » et « les Afriques d’ailleurs » qu’entre les sociétés africaines et les pouvoirs coloniaux, le tout dans des relations complexes de négociation, de dialogue et de confrontation. Les acteurs, africains ou coloniaux, les savoirs et les pratiques constituent autant de « lieux » à partir desquels se déploiera notre réflexion. Ainsi seront repris et reformulés des questionnements et des propositions sur lesquels nous travaillons depuis quelque temps, à partir, entre autres, de l’histoire de l’Afrique sous colonisation portugaise et de celle des mouvements panafricanistes, à la convergence des multiples Afriques. Localisation : Site Raspail / IMAf, salle de réunion, 2e étage, 96 bd Raspail, Paris 6è - Rens : 01 53 63 56 50 eldubois ehess.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article378

lundi 1er décembre jusqu’au 8 juin 2015 tous le lundi de 15h à 17h : Séminaire Mémoire et écriture dans les débuts de l’Islam de Houari Touati, directeur d’études à l’EHESS. Comment la culture religieuse de l’islam a-t-elle donné naissance à une culture profane ? Comment l’une et l’autre sont-elles devenues littérature, alors que la religion dont elles procèdent est issue d’une parole vivante ? Mais d’abord : pourquoi l’existence d’un instrument graphique, attestée depuis le IVe siècle, ne les a-t-elle affectées, à l’origine, que partiellement ? Et s’il est vrai que les conséquences de la literacy ne se manifestent pas du jour au lendemain, pourquoi l’écriture ne commence-t-elle à en modifier les conditions de production et de transmission qu’autour de 750, soit plus d’un siècle après la naissance de l’islam ? Ces questions intéressent la sociolinguistique et l’anthropologie cognitive, mais aussi l’histoire de l’écrit. Elles pointent les raisons pour lesquelles, à la fin du VIIIe siècle, l’islam devient à la fois une culture de la littérature et une culture de la traduction, permettant à ses livres de proliférer dans des proportions rarement observées dans le monde pré-moderne. Dans un cas comme dans l’autre, la connexion avec la Grèce antique est décisive. Le séminaire se propose d’en étudier les caractéristiques et de démêler les ramifications multiples et complexes qui ont conduit à la fabrique de l’une des plus grandes cultures graphiques - Lieu : IISMM, salle de réunion, 1er étage, 96 bd Raspail , Paris 6è - Rens : 01 53 63 56 50 eldubois ehess.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article379

lundi 1er décembre à 18h : projection de I love Kuduro 94’ de Coreon Du & Mario Patrocinio (Angola) I love kuduro de Coreon Du & Mario Patrocinio - Kuduro, qui se traduit littéralement par « fesse dure », est un mouvement culturel urbain, né en Angola au cours de la dernière décennie, dans un pays qui a connu 30 ans de guerre civile. C’est un mélange de musique électronique et de rythmes traditionnels africains. Des quartiers de Luanda, le kuduro s’est rapidement répandu dans toute l’Angola, puis à travers l’Afrique, et, est en passe de devenir populaire dans le monde entier. Le film suit les plus grandes stars de ce phénomène qui influence aujourd’hui des milliers de jeunes Africains. - Dans le cadre de la compétition long métrage du festival DocsAfrique(s) - Lieu : Maison des Amériques 3 rue Cassette, Paris 6è - Rens. 01 43 59 26 79 emilie.presse.ictv gmail.com caro.presse.ictv gmail.com http://docsafriques.com/index.php/festival/programmation-2014

lundi 1er décembre à 18h : projection de La femme à la caméra 52’ de Karima Zoubir (Maroc) à la Maison Afrique - Dans le cadre de la compétition moyen métrage du festival DocsAfrique(s) - Lieu : Maison de l’Afrique 90 rue Bonaparte, Paris 6è - Rens. 01 43 59 26 79 emilie.presse.ictv gmail.com caro.presse.ictv gmail.com http://docsafriques.com/index.php/festival/programmation-2014

lundi 1er décembre à 20h45 : projection de Fratricide au Burkina 52’ de Didier Mauro & Thuy-Thien Ho (Burkina) au Cinéma Chaplin - Dans le cadre de la compétition moyen métrage du festival DocsAfrique(s) - Lieu : Cinéma Chaplin 6 rue Peclet, Paris 15è - Rens. 01 43 59 26 79 emilie.presse.ictv gmail.com caro.presse.ictv gmail.com http://docsafriques.com/index.php/festival/programmation-2014

mardi 2 décembre jusqu’au 2 juin 2015, les 1er et 3e mardis du mois de 15h à 17h : Séminaire Crises politiques et guerres civiles en Afrique de José Kagabo, maître de conférences à l’EHESS. Depuis environ un quart de siècle, plusieurs pays d’Afrique se sont enfoncés dans des crises politiques qui n’en finissent pas. Des États s’effondrent, des rébellions font la loi dans des provinces entières, exploitant des richesses nationales à grande échelle qu’elles tronquent contre des armes. Des groupes de terroristes sèment la terreur, sans que la communauté internationale puisse les empêcher de commettre leurs forfaits. Le séminaire de cette année s’attachera à comprendre ces phénomènes à partir des cas de figure. Mais au-delà des spécificités locales, on cherchera aussi à dégager les traits communs à ces situations que l’on observe dans des pays aussi divers que ceux d’Afrique de l’Ouest que d’Afrique de l’Est, en passant par l’Afrique centrale. Le séminaire est ouvert aux étudiants et aux auditeurs libres - Lieu : IMAf, salle de réunion, 2e étage, 96 bd Raspail, Paris 6è - Rens : 01 53 63 56 50 eldubois ehess.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article375

mardi 2 décembre à 18h : projection de Une mort de style colonial 52’ de Thomas Giefer (RDC / Belgique) à la Maison Afrique - Dans le cadre de la compétition moyen métrage du festival DocsAfrique(s) - Lieu : Maison de l’Afrique 90 rue Bonaparte, Paris 6è - Rens. 01 43 59 26 79 emilie.presse.ictv gmail.com caro.presse.ictv gmail.com http://docsafriques.com/index.php/festival/programmation-2014

mardi 2 décembre à 20h : Projection « Yaaba » Bila, un enfant d’une dizaine d’années, observe avec espièglerie la vie de son village moré en Afrique. Il se prend d’amitié pour Sana, une vieille femme que le village tient à l’écart, l’accusant de sorcellerie. Petit à petit, une complicité nait entre ces deux êtres que tout sépare. En présence de Vlad Cagnolari, Christophe Cagnolari et Solo Soro, de Kidi et Patrick Bebey et d’Idrissa OuedraogoTarif 6,5€. Lieu : Cinéma La Clef, 34 Rue Daubenton, Paris 5è, M° Censier Daubento - Rens. Reservation 09.53.48.30.54 reservation cinemalaclef.fr - Rens. 01 47 97 69 99 concerts africolor.com http://www.africolor.com

mercredi 3 décembre à 11h : projection de Sans ordonnance 52’ d’Evelyne Agli (Bénin / Nigéria) à la Maison Chine - Dans le cadre de la compétition moyen métrage du festival DocsAfrique(s) - Lieu : Maison de la Chine 76 Rue Bonaparte, Paris 6è - Rens. 01 43 59 26 79 emilie.presse.ictv gmail.com caro.presse.ictv gmail.com http://docsafriques.com/index.php/festival/programmation-2014

mercredi 3 décembre à 11h : projection de Ma mort ne m’appartient pas 52’ de Charles O’gust Kutu (Burkina Faso) à la Maison Afrique- Dans le cadre de la compétition moyen métrage du festival DocsAfrique(s) - Lieu : Maison de l’Afrique 90 rue Bonaparte, Paris 6è - Rens. 01 43 59 26 79 emilie.presse.ictv gmail.com caro.presse.ictv gmail.com http://docsafriques.com/index.php/festival/programmation-2014

mercredi 3 décembre à 14h : projection de Le néon et le goudron 90’ de Denys Piningre (Burkina Faso) . .Sindou, grand village du sud-ouest du Burkina Faso, vit dans l’attente de l’arrivé du courant électrique et de la route goudronnée. Le film interroge le sens du « progrès », entre temps immuaable et et temps perturbé - Dans le cadre de la compétition long métrage du festival DocsAfrique(s) - Lieu : Maison des Amériques 3 rue Cassette, Paris 6è - Rens. 01 43 59 26 79 emilie.presse.ictv gmail.com caro.presse.ictv gmail.com http://docsafriques.com/index.php/festival/programmation-2014

mercredi 3 décembre à 14h : projection de Eugène Gabana le pétrolier 59’ de Jeanne Delafosse & Camille Plagnat (Burkina Faso) à la Maison Chine- Dans le cadre de la compétition moyen métrage du festival DocsAfrique(s) - Lieu : Maison de la Chine 76 Rue Bonaparte, Paris 6è - Rens. 01 43 59 26 79 emilie.presse.ictv gmail.com caro.presse.ictv gmail.com http://docsafriques.com/index.php/festival/programmation-2014

mercredi 3 décembre de 17h à 19h : Conférence de Remi Dewière « Et regardez son voyage vers la maison sacrée de Dieu », mobilité religieuse et diplomatie à l’épreuve du temps du ḥaǧǧ au Sahel médiéval et moderne (XIIIe-XVIIIe siècles) - dans le cadre du séminaire « Penser le temps et écrire l’histoire de l’Afrique » Séminaire des doctorants de l’IMAF (site Malher) organisé par Olivia Adankpo, Hadrien Collet, Clélia Coret, Héloïse Kiriakou et Margot Monsillon. Chaque 1er mercredi du mois - Lieu : salle 206 (Person) : Site Malher, 9 rue Malher, Paris 4è, M° Saint-Paul - Rens. 01 44 78 33 32 katia.benkanoun cnrs.fr - Rens http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article347

mercredi 3 décembre à 16h : projection de « Je veux ma part de terre 66 » de Frédéric Lambolez & Jean-Marie Pernelle (Madagascar) Au cœur de l’océan indien, Maurice, Madagascar et la Réunion tentent par tous les moyens d’attirer des investissements extérieurs afin de poursuivre leur développement et tirer parti des effets de la mondialisation. Leur ultime solution ? Vendre ce qu’elles ont de plus précieux... leurs terres. - Dans le cadre de la compétition long métrage du festival DocsAfrique(s) - Lieu : Maison de la Chine 76 Rue Bonaparte, Paris 6è - Rens. 01 43 59 26 79 emilie.presse.ictv gmail.com caro.presse.ictv gmail.com http://docsafriques.com/index.php/festival/programmation-2014

mercredi 3 décembre à 18h30 : Les deux Congo Elima Percussions : Elima Percussions est une troupe d’artistes percussionnistes et de danseurs de formation traditionnelle congolaise. Maître Nono Manzanza, le fondateur du groupe, entre dans le célèbre Ballet National du Zaïre en 1974. Afin de préserver une tradition qui commençait déjà à s’estomper, il crée, à Kinshasa, avec une dizaine d’artistes du Ballet, un nouvel orchestre instrumental : c’est la naissance d’Elima (les êtres surnaturels du fleuve) en 1976. Arrivé à Paris en 1987 pour jouer dans la pièce La Rue où l’Éléphant est tombé, Maître Nono remonte Elima Percussions, pour maintenir vivante la tradition des rythmes des différentes ethnies qui peuplent l’ex-Zaïre. - Lieu : Université Paris 7, Amphi Buffon, 15 rue Hélène Brion, Paris 13è, M° Bibliothèque François-Mitterrand - Rens. 01 57 27 59 37 service.culture univ-paris-diderot.fr http://www.africolor.com

mercredi 3 décembre à 19h : Rencontre-débat autour de l’ouvrage de Christian Phéline : Un Guadeloupéen à Alger Me Maurice L’Admiral (1864-1956), Modération : Farid Yaker dans le cadre du Forum France-Algérie - Fils d’un notable mulâtre de Basse-Terre né esclave, Maurice L’Admiral poursuit à Alger un singulier parcours jusqu’à l’aube de la guerre d’indépendance. Avocat « indigénophile », il connaît une précoce notoriété avec sa défense des révoltés de Margueritte (1901) où, le premier, il retourne l’accusation contre les méthodes coloniales. Conseiller municipal au titre indigène de 1908 à 1919, il inspire la première délégation d’élus à se rendre à Paris revendiquer un accès élargi des Musulmans aux droits civiques. Coopté comme bâtonnier par ses collègues européens en 1913, …… Autant d’invitations à « repenser le colonialisme » pour en mieux saisir les contradictions concrètes aux Antilles comme en Algérie, sans ignorer le rôle des échanges et des solidarités entre colonisés de l’une à l’autre de ces situations si différentes dans l’Empire français - Consommation obligatoire. Possibilité de diner sur place avec formule spéciale pour les participants. - Lieu : Le 11 Art, 9 rue Camille Desmoulins, Paris 11è, M° Voltaire - Rens 0) 6 18 66 53 60 newsletter forumfrancealgerie.org - www.forumfrancealgerie.org

jeudi 4 décembre de 10h à 12h : Conférence de Odile Journet et Jeanne Semin : Dynamiques des relations de genre dans l’activité rituelle en milieu wolof, khassonké et jóola. Quelques pistes comparatives - Dans le cadre du Séminaire Dynamiques du genre en Afrique coordonné par Emmanuelle Bouilly, Sylvia Bruzzi, Alice Degorce, Anne Doquet, Véronique Duchesne, Anne Hugon, Agnès Lainé, Marianne Lemaire, Aïssatou Mbodj-Pouye, Ophélie Rillon, Violaine Tisseau. Ce séminaire est organisé par des historiennes et des anthropologues qui enquêtent sur la dimension genrée des sociétés africaines, le genre étant davantage compris comme une grille de lecture que comme une thématique en soi. Il s’agira de saisir les modalités selon lesquelles les sociétés africaines, les Africain-e-s en migration ou les Européen-ne-s en contexte africain définissent les identités et les assignations de genre, et organisent les rapports sociaux de sexes. Si l’un des postulats est que toute relation sociale est genrée, on s’attachera cependant à souligner la fluidité des identités de genre – y compris masculines – sans oublier que d’autres variables (statut, classe, âge…) sont toujours à l’œuvre dans l’élaboration des relations sociales d’altérité, des rapports interpersonnels, comme des identités personnelles. Lieu : Site Mahler , 9 rue Mahler, Paris 4è salle 309 - Rens : 01 53 63 56 50 eldubois ehess.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article186

jeudi 4 décembre tous les 1er jeudi du mois de 13h à 17h au 7 mai 2015 : Séminaire Images de la violence et violence des images organisé par Sandra Fancello (CNRS/IMAF), Bruno Martinelli (Aix-Marseille Université/IMAF) et Jean-Claude Penrad (EHESS/IMAF) : Ce thème a été approché l’an passé sous l’angle particulier de la sorcellerie en Afrique, considérée comme l’un des défis à relever par les anthropologues sur le plan des méthodes, sur celui des écritures visuelles relatant une part d’invisible, comme sur celui des questions éthiques. Nous proposons cette année d’étendre notre travail à d’autres expressions de la violence en Afrique, notamment celles, politiques, impliquant des échelles différentes, entre local et global, et des modes de diffusion allant d’usages académiques plus ou moins confidentiels, à des réalisations fictionnelles, en passant par des productions documentaires ou journalistiques largement relayées. Cependant, nous considérons aussi que la production d’un savoir ou plus modestement de récits visuels, sur la violence, participe également à l’expression d’autres facettes de la violence, perceptibles dans les réceptions diverses auprès des « spectateurs », dans les constructions mémorielles conflictuelles, dans les « effets retour » pour les personnes filmées, ou dans les postures éthiques des réalisateurs, pour ne citer que ces quelques développements. C’est donc autant les pratiques de recherche et de réalisation visuelle que les usages qui en sont faits (ou induits) qui orienteront nos présentations et nos débats. Lieu : EHESS, salle 8, 105 bd Raspail, Paris 6è - Rens : 01 53 63 56 50 eldubois ehess.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article361

jeudi 4 décembre à 14h : projection de Kigali shaolin temple 52’ de Calire Mollard & Magali Chirouze (Rwanda) à la Maison chine - Dans le cadre de la compétition moyen métrage du festival DocsAfrique(s) - Lieu : Maison de la Chine 76 Rue Bonaparte, Paris 6è - Rens. 01 43 59 26 79 emilie.presse.ictv gmail.com caro.presse.ictv gmail.com http://docsafriques.com/index.php/festival/programmation-2014

jeudi 4 décembre à 16h : projection de Koundi et le jeudi national 52’ d’Ariane Astrid ATODJI (Cameroun) à la Maison Chine - Dans le cadre de la compétition moyen métrage du festival DocsAfrique(s) - Lieu : Maison de la Chine 76 Rue Bonaparte, Paris 6è - Rens. 01 43 59 26 79 emilie.presse.ictv gmail.com caro.presse.ictv gmail.com http://docsafriques.com/index.php/festival/programmation-2014

jeudi 4 décembre jusqu’au 4 juin 2015 tous les jeudi de 17h à 20h : Séminaire Parcours anthropologiques dans le monde arabe (ethnographie, littérature, arts, archéologie, orientalisme) de François Pouillon, directeur d’études à l’EHESS, avec Dominique Casajus, directeur de recherche au CNRS. Partant des conditions de l’enquête de terrain pour aller jusqu’aux dérivations lointaines, notamment artistiques et littéraires, de cette expérience fondatrice, on reprendra, sur la base de dossiers précis, les modes de construction d’un savoir d’où l’observateur ne sort pas finalement intact, non plus que les objets de ses préoccupations. Il s’agira donc de passer d’un registre à l’autre, depuis la démarche anthropologique proprement dite, jusqu’aux élaborations littéraires, en passant par l’histoire de l’art et les fouilles archéologiques. On s’attachera à ces processus sur la longue durée, parfois sur la très longue durée avec l’usage qui est fait des témoignages archéologiques de civilisations disparues. Nous nous intéresserons tout particulièrement à l’élaboration et à la circulation des modèles et des représentations, brandis ou imposés de l’extérieur, pendant l’ère coloniale autant que postcoloniale, qui ont fait l’objet de remplois pour des constructions identitaires complexes, riches d’enjeux politiques. L’espace considéré sera le monde arabe, entendu dans ses dimensions larges, celles de l’Islam méditerranéen, qui recouvre les provinces jadis dominées par l’empire ottoman, et déborde sur les déserts d’Afrique du Nord et de la Péninsule arabique. Nous y inclurons aussi les minorités enclavées qui, si elles se définissent par la pratique d’une langue ou d’une religion autres, n’en partagent pas moins avec la composante majoritaire nombre de pratiques sociales dans le cadre de ce qui constitue, en dépit de tout, une aire culturelle. Lieu : IISMM, salle de réunion, 1er étage, 96 bd Raspail, Paris 6è - Rens : 01 53 63 56 50 eldubois ehess.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article383

jeudi 4 décembre à 18h : projection de La vie n’est pas immobile 59’ d’Alassane Diago (Belgique /Congo) à la Maison Afrique - Dans le cadre de la compétition moyen métrage du festival DocsAfrique(s) - Lieu : Maison de l’Afrique 90 rue Bonaparte, Paris 6è - Rens. 01 43 59 26 79 emilie.presse.ictv gmail.com caro.presse.ictv gmail.com http://docsafriques.com/index.php/festival/programmation-2014

jeudi 4 décembre à 19h : Les jeudis africains de Survie Paris IdF « Et d’un. Après Compaoré, à qui le tour ? » Première partie de soirée sur le Burkina Faso avec Bruno Jaffré (biographe de Thomas Sankara), Vincent Ouattara (auteur de L’ère Compaoré, politique, crimes et gestion du pouvoir – sous réserve) et des membres du collectif balai citoyen. Nous reviendrons sur les différents évènements depuis la fuite du dictateur Blaise Compaoré. Seconde partie : le cas du Tchad. Notamment avec Makaila Nguebla (journaliste tchadien). Alors que la répression bat son plein au Tchad de Deby, le premier ministre et le ministre de la défense français font le déplacement à N’Djamena soutenir ce dictateur. Une présentation sera faite de ces évènements et des mobilisations ayant court actuellement. - Lieu : Maison des associations du 3e, 5 rue Perrée, M° République ou Temple - Rens. contact survie-paris.org www.survie-paris.org

vendredi 5 décembre jusqu’au 5 juin 2015 les 1er et 3e vendredis du mois de 13h à 15h : Séminaire Construction de savoirs et enjeux symboliques dans les arts visuels des pays de l’Islam méditerranéen (XIXe-XXIe siècle). Deuxième année organisé par Annabelle Boissier, anthropologue, chercheure associée au LAMES, MSH Aix-Marseille, Fanny Gillet, doctorante à l’EHESS, Alain Messaoudi, maître de conférences à l’Université de Nantes. Les arts visuels ont connu un développement particulier dans l’espace arabe depuis le XIXe siècle, en lien avec la colonisation. Dans les espaces arabe, turc et persan, le processus de modernisation s’est accompagné d’une imposition de valeurs esthétiques développées dans les centres européens. Or, beaucoup reste à savoir sur les modalités de ces développements, faute de cadres de recherche structurés. Lieu : IISMM, salle de réunion, 1er étage, 96 bd Raspail, Paris 6è - Rens : 01 53 63 56 50 eldubois ehess.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article387

vendredi 5 décembre à 14h : projection de La femme à la caméra 52’ de Karima Zoubir (Maroc) à la Maison Chine - Dans le cadre de la compétition moyen métrage du festival DocsAfrique(s) - Lieu : Maison de la Chine 76 Rue Bonaparte, Paris 6è - Rens. 01 43 59 26 79 emilie.presse.ictv gmail.com caro.presse.ictv gmail.com http://docsafriques.com/index.php/festival/programmation-2014

vendredi 5 décembre de 14h à 19h : Séminaire sur la situation des migrants agés - Deux ans après le lancement de la mission parlementaire sur les vieux migrants (Chibani-a-s), est ce l’amorce d’une politique publique ou juste l’action de certains députés, conscients de l’urgence et de l’impératif de se pencher sur ces questions ? Les mobilisations, les luttes et les actions des collectifs, des associations, des Chibani-a-s et de leurs soutiens, ont permis de mettre sur la place publique et dans le débat politique les conditions précaires des vieux migrants et les traitements qui leurs sont réservés par différentes administrations et institutions. Nous vous proposons de faire le point sur la situation des Chibani-a-s, le bilan de la mission parlementaire et un état des lieux des luttes et des actions en cours. suivi d’un pot de l’amitié de 18h à 19h - Organisé par Association des Travailleurs Maghrébins de France ATMF - Lieu : Mairie du Xe arrondissement de Paris, 72 rue du Faubourg Saint-Martin, Paris 10è, M° ligne 4 château d’eau - Rens. 01 42 55 91 82 06 77 47 21 58 national atmf.org communication atmf.org

vendredi 5 décembre à 16h : projection de Les meurtres de Cradock 52’ de David Forbes & Michel Noll (Afrique du Sud) à la Maison Chine- Dans le cadre de la compétition moyen métrage du festival DocsAfrique(s) - Lieu : Maison de la Chine 76 Rue Bonaparte, Paris 6è - Rens. 01 43 59 26 79 emilie.presse.ictv gmail.com caro.presse.ictv gmail.com http://docsafriques.com/index.php/festival/programmation-2014

vendredi 5 décembre à 18h : projection de Mantuila, un fou de la guitare 70’ de Sunzu Tshimanga (RDC) Portrait intimiste du grand musicien congolais François Mantuila qui, après 32 ans de vie aux Etats-Unis, tente de retrouver ses réflexes à Kinshasa, sa ville natale dans laquelle les repères lui manquent maintenant jusqu’ à en perdre la vie. - Dans le cadre de la compétition long métrage du festival DocsAfrique(s) - Lieu : Maison des Amériques 3 rue Cassette, Paris 6è - Rens. 01 43 59 26 79 emilie.presse.ictv gmail.com caro.presse.ictv gmail.com http://docsafriques.com/index.php/festival/programmation-2014

vendredi 5 décembre à 18h : projection de Retour sans cimetière 52’ de Djibril Diaw (Mauritanie / Sénégal) à la Maison Afrique - Dans le cadre de la compétition moyen métrage du festival DocsAfrique(s) - Lieu : Maison de l’Afrique 90 rue Bonaparte, Paris 6è - Rens. 01 43 59 26 79 emilie.presse.ictv gmail.com caro.presse.ictv gmail.com http://docsafriques.com/index.php/festival/programmation-2014

samedi 6 et dimanche 7 décembre de 10h à 19h : Vente privée au bénéfice de l’école du village de Youga na en Pays Dogon au Mali - Il y a 7 ans les habitants de Youga na au nord du Mali ont voulu une école pour les petits qui devaient faire 4 kms aller et retour pour rejoindre une école publique. Sous le soleil, souvent sans manger, les enfants arrivaient épuisés. L’anthropo avait décidé, avec les villageois, de construire une école avec le soutien de la ville de Paris par le label codéveloppement, et la fondation pour le développement de Nouvelles Frontières. Le tourisme solidaire prenait en charge les salaires et ’entretien des infrastructures. Les conflits au nord Mali ont isolé le pays Dogon, en le privant de tout apport au développement jusqu’aujourd’hui. Comment trouver, à nouveau, des fonds pour que l’école continue ? - Lieu : au 79 rue Rébéval, Paris 19è, M° Belleville / Pyrénées - Rens. : 06 72 93 98 90, 01 42 49 35 17, 01 42 45 17 odeye.finzi free.fr http://www.lanthropo.free.fr

samedi 6 et dimanche 7 décembre de 11h à 19h : JUST MAKE ART : une exposition d’art couplée à une vente de créateurs : Wafaa EL YAZID (photographe), Marc FAIVRE (portraitiste), Massogona SYLLA (plasticienne, NEY et Manel SOW (peintres) et l’univers des marques Bayiee, Kévé, TouKouleurs home, Thanoé Créations etc. — Et — concert, performance artistique, shooting photos, box d’initiation d’art pour les enfants…) - Lieu : Espace des arts sans frontières, 44 rue bouret, Paris 19è, M° Jaures - Rens. Christelle Akué, Présidente CORI & ART, 06 16 05 06 08 morenafric yahoo.fr www.corietart.fr

samedi 6 décembre de 13h à 18h : remise du prix « OIJA - Myriam Makeba » pour un nouvel humanisme africain face à tant de crimes de masse par l’Union internationale des journalistes africains (OIJA) avec lanciné Camara, Eugénie Diecky et Claude Lekagne . - Lieu : Espace Matière grise, 4 rue Olivier Metra, Paris 20è - Rens. 06 19 78 84 17, 06 83 93 18 96 lancinecamara hotmail.fr

samedi 6 décembre de 13h30 à 18h : Assemblée Générale de l’Association des Amis de Laurent GBAGBO - Cette réunion sera l’occasion d’échanger entre nous sur les activités de l’Association, de vous informer sur nos projets et de recueillir votre avis. - Lieu : Maison de l’Afrique, 7 rue des Carmes, Paris 5è, M° Maubert Mutualité - Rens. Raphaël Dagbo, Président de l’Association asso.amisdelaurentgbagbo gmail.com asso.2alg gmail.com

samedi 6 décembre de 14h à 19h et repas jusqu’à 23h : Seminaire « Une Afrique debout est possible » organisé par la plateforme panafricaine à l’occasion de son 10è anniversaire - - Programme : Présentation des Organisations - Projection de films sur des leaders panafricains puis 17h-18h : Travail en ateliers : Quel background pour quel leader de demain ? - Mutualisation des actions de la Diaspora africaine - Mobilisation des ressources humaines et matérielles - ONG en Afrique - Qui fait quoi ?- l’Information sur l’Afrique – Comment y peser et communiquer hors du continent ? - Lieu : Siège de la Fédération Française Pour l’UNESCO-FFPU, 173, rue de Charenton, Paris 12è, M°Reuilly Diderot - Rens 06 85 01 14 25 ppanafricaine gmail.com

samedi 6 décembre à 14h : projection de Kigali shaolin temple 52’ de Calire Mollard & Magali Chirouze (Rwanda) à la Maison Afrique - Dans le cadre de la compétition moyen métrage du festival DocsAfrique(s) - Lieu : Maison de l’Afrique 90 rue Bonaparte, Paris 6è - Rens. 01 43 59 26 79 emilie.presse.ictv gmail.com caro.presse.ictv gmail.com http://docsafriques.com/index.php/festival/programmation-2014

samedi 6 décembre à 16h : projection de Au fil de l’électricité 52’ d’Aimée Nkoundou (Côte d’Ivoire) à la Maison Afrique - Dans le cadre de la compétition moyen métrage du festival DocsAfrique(s) - Lieu : Maison de l’Afrique 90 rue Bonaparte, Paris 6è - Rens. 01 43 59 26 79 emilie.presse.ictv gmail.com caro.presse.ictv gmail.com http://docsafriques.com/index.php/festival/programmation-2014

samedi 6 décembre à 16h : projection de Gangster Project 55’ de Teboho Edkins (Afrique du Sud) à la Maison Amériques - Dans le cadre de la compétition moyen métrage du festival DocsAfrique(s) - Lieu : Maison des Amériques 3 rue Cassette, Paris 6è - Rens. 01 43 59 26 79 emilie.presse.ictv gmail.com caro.presse.ictv gmail.com http://docsafriques.com/index.php/festival/programmation-2014

samedi 6 décembre à 17h : Présentation du livre et séance de signatures par Olivier Lebrun, auteur de Football, Bal Ballon Ballet (Yellow now). Le photographe Olivier Le Brun a parcouru l’Afrique, au cours de ses missions d’économiste (ONU) à la recherche du « footballeur en herbe ». Exposition de photographies extraites du livre du 6 au 31 décembre à la librairie - Lieu Centre Wallonie-Bruxelles librairie, 46 rue Quincampoix, Paris 4è, M° Rambuteau - Rens et réservations : 01 53 01 96 96 - info cwb.fr http://www.cwb.fr/programme

dimanche 7 décembre de 13h à 19h : conférence-débat sur les enjeux politiques actuels au Congo Brazzaville en prévision de l’alternance démocratique dans ce pays avec Ouabari Mariotti, ancien ministre et Coordonnateur de Congo Ya Sika -Paris - Pour la restauration de la Démocratie au Congo-Brazzaville, Contre la Discrimination raciale en France - Lieu Hotel Holyday Inn, 5 rue du 8 mai 1945, Paris 10è, face à la gare de l’Est - Rens. Dr Eugène Fernand loubelo dr.loubelo.ef gmail.com Joseph Ouabari ouabmar gmail.com

lundi 8 décembre jusqu’au 8 juin 2015 les 2e et 4e lundis du mois de 17h à 19h : Séminaire L’empire portugais, entre l’Amérique, l’Afrique et l’Asie : perspectives coloniales et post-coloniales (XVe-XXIe siècle) organisé par Déjanira Couto,maître de conférences à l’EPHE, Claudia Damasceno Fonseca, directeur d’études à l’EHESS et Catarina Madeira-Santos, maître de conférences à l’EHESS. Au cours des dernières années on a assisté au développement des études sur les empires, et notamment sur les empires coloniaux. Ce mouvement s’est traduit dans le renouvellement des problématiques et l’enrichissement des méthodologies. Toutefois, l’histoire de l’empire portugais reste assez marginale par rapport à ces débats, entre autres, pour des raisons linguistiques et historiographiques. Or, son inscription tri-continentale permet de retracer des transversalités entre l’Amérique, l’Afrique et l’Asie, qui collaborent à la discussion internationale en cours sur les (re)configurations des empires modernes et contemporains. Ce séminaire sera l’occasion de faire connaître l’historiographie existante et de discuter les travaux récents ou en cours, menés aussi bien par les responsables que par des chercheurs invités. Cette année nous consacrerons aussi quelques séances aux archives et à l’analyse directe de documents. Lieu : IMAf, salle de réunion, 2e étage, 96 bd Raspail, Paris 6è - Rens : 01 53 63 56 50 eldubois ehess.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article377

lundi 8 décembre à 20h : Projection « Viva Riva » Kinshasa, où la vie nocturne voluptueuse et trépidante semble toujours prête à engloutir le temps. Quelques rares privilégiés y mènent la grande vie, au mépris de tous les laissés-pour-compte. Ceux qui n’ont rien envient ceux qui ont tout et ils n’aspirent qu’à une seule chose : devenir les nouveaux maîtres de la nuit. Riva est l’un de ces rêveurs. Il rentre plein aux as après dix ans d’absence, bien déterminé à s’offrir, avec son vieux copain J.M., une folle nuit de beuverie, de danse et de débauche. Reine de la nuit, mystérieuse et distante, Nora danse et Riva est subjugué. La belle appartient à un caïd local, mais Riva s’en moque : il lui faut cette fille. Aura-t-il sa chance ? Son argent, Riva l’a « emprunté » à son ex-patron, un truand angolais qui le poursuit à travers la ville en semant la panique sur son passage. Au point du jour, le rêve se transforme en cauchemar : après son heure de gloire, Riva finit sa course dans un recoin sordide de la ville… En présence de Flamme Kapaya, auteur de la BO.Tarif 6,5€ . Lieu : Cinéma La Clef, 34 Rue Daubenton, Paris 5è , M° Censier Daubento - Rens. Reservation 09.53.48.30.54 reservation cinemalaclef.fr - Rens. 01 47 97 69 99 concerts africolor.com http://www.africolor.com

mardi 9 et 23 décembre jusqu’au 9 juin 2015, les 2e et 4e mardis du mois de 15h à 17h : Séminaire Des guerres électorales à l’épreuve de l’Afrique de Rémy Bazenguissa-Ganga, directeur d’études à l’EHESS. Ce séminaire sera concentré autour du concept de « guerre électorale » élaboré grâce à des objets construits à partir d’enquêtes menées principalement sur le continent africain. Ce concept renvoie à une unité narrative qui rend compréhensible comment la guerre et les élections échangent et renforcent leurs effets. Il postule, d’une part, que la guerre constitue un dispositif de sélection des leaders qui fonderont un ordre politique et, d’autre part, que les élections mobilisent potentiellement toute la population dans cette entreprise. Ce cadre d’analyse confirme que l’ordre politique se présente comme l’expression des rapports de force provisoires entre les perdants qui revendiquent le pouvoir, et les élus qui souhaitent renforcer leur avantage. - Lieu : IMAf, salle de réunion, 2e étage, 96 bd Raspail - Rens. http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article386

mardi 9 décembre de 18h à 22h : Soirée sur le thème « Penser les migrations autrement pour en parler différemment » co-organisée par Marie Christine Vergiat (députée européenne, avec Pouria Amirshahi, député, Jacques Boutault, maire du 2è et Corinne Morel-Darleux, conseillère régionale . Il s’agit de fédérer les énergies, de parler ensemble de ces politiques mortifères afin d’être plus efficace pour réagir mais aussi construire (reconstruire) la façon de débattre des migrations. Ce débat ne peut rester l’apanage de l’extrême droite et de ceux et de celles qui peu à peu se font contaminés par leurs stéréotypes. D’autres politiques doivent aussi pouvoir être portées et pour y parvenir, nous devons mobiliser les énergies de tous ceux et toutes celles qui agissent en ce domaine en partant de la réalité de ce que vivent les migrants. C’est avec ce type d’objectifs « Témoigner, décrypter, reconstruire » que nous voulons discuter et travailler avec tous ceux et toutes celles qui ne supportent pas l’idée que le continent européen devienne le continent le plus dangereux pour les migrants. - Lieu : Salle jean Dame, 17 rue léopold Bella, Paris 2è, M° Sentier - Rens. Inscription au 00 32 28 45 831 ou sur marie-christine.vergiat europarl.europa.eu

mercredis 10 et 24 décembre jusqu’au 10 juin 2015 les 2e et 4e mercredis de 15h à 17h : Séminaire « Anthropologie comparative du sahel occidental musulman (Sénégal, Mauritanie, Mali…) » organisé par Riccardo Ciavolella (CNRS), Ismael Moya (CNRS), Jean Schmitz (IRD/IMAF) - Cette année, le séminaire sera consacré à l’anthropologie comparative des sociétés du Sahel occidental et de leurs diasporas, régionales et internationales. On s’appuiera sur l’analyse de trois contextes distincts : rural, urbain et migratoire. Loin de considérer ces trois configurations comme des éléments disjoints, on s’attachera à comprendre leur continuité dans une perspective comparative en s’intéressant à la cohérence et l’unité des économies morales, des institutions et des valeurs qui les organisent. Il s’agit en outre de dépasser les problématiques centrées sur des groupes définis en soi ou par leur origine, au profit de l’analyse des relations qui constituent et articulent les catégories sociales locales et rendent compte de leur mutabilité. Nous aborderons principalement quatre thématiques : l’islam, les hiérarchies sociales de castes et d’esclavage, les solidarités politiques ainsi que les relations de genre. - Lieu : EHESS, IMAF, Salle de réunion, 2e étage, 96 bd Raspail Paris 6è - Rens. http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article357

mercredi 10 décembre de 17h30 à 19h30 : Conférence de Arthur Asseraf (All Souls College, Université d’Oxford), La guerre italo-turque (1911-1912) en Algérie. Société coloniale et répercussions de l’actualité internationale - Dans le cadre du Séminaire « Pour une histoire sociale de l’Algérie colonisée » Dans la continuité des années précédentes, les interventions s’inscriront dans une histoire sociale entendue au sens large (histoire des savoirs, histoire des pratiques culturelles, histoire sociale du politique…). Dans le cas algérien, cet objectif bénéficie d’une convergence de facteurs favorables : le passé de l’histoire sociale de l’Algérie colonisée, riche de références et d’auteurs, mais aussi le dynamisme actuel de l’historiographie et son internationalisation. - Lieu : Centre d’histoire sociale du XXe siècle, bibliothèque, 6e étage, 9 rue Malher Paris 4è - Rens. 01 44 78 33 32 katia.benkanoun cnrs.fr sylviethenault [at] aliceadsl [dot] fr http://calenda.org/303300 http://imaf.cnrs.fr/spip.php

jeudi 11 décembre jusqu’au 11 juin 2015 les 2e et 4e jeudis du mois de 13h à 15h : Séminaire Pour une anthropologie visuelle pluridisciplinaire et multimédia de Jean Paul Colleyn, directeur d’études à l’EHESS. Le séminaire expose les recherches d’anthropologues, d’historiens, de spécialistes du cinéma, des médias et des arts du spectacle. L’interrogation centrale porte sur les représentations telles qu’elles sont véhiculées, dans le monde entier, par les films, les vidéos, les nouveaux médias. Il s’agit de décloisonner le film documentaire et son sous-genre « ethnographique » afin d’ouvrir de nouvelles perspectives de recherche, en prenant comme point de départ les supports et les dispositifs mobilisés pour fabriquer l’image telle qu’elle est proposée par ses créateurs. Lieu : Site Raspail / salle 8, 105 bd Raspail, Paris 6è - Rens : 01 53 63 56 50 eldubois ehess.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article380

jeudi 11 décembre jusqu’au 11 juin 2015, le 2e jeudi du mois de 14 h à 17 h : Séminaire Des hommes et des dieux en terres ivoiriennes (et par-delà). Histoire et anthropologie comparées de Marie Miran, maître de conférences à l’EHESS. Pour complexifier notre compréhension du vaste éventail des conceptions et pratiques religieuses travaillées par les hommes (et leurs dieux) dans le temps et l’espace, Brenner suggéra une approche from the ground up, se concentrant sur une région spécifique définie en termes non pas ethnique ou religieux mais géographique, privilégiant l’empirique sur le théorique. La démarche visant à constituer une sorte de topographie socioreligieuse questionnerait particulièrement les interactions in situ entre acteurs/imaginaires/expériences au sein d’une même communauté de foi et entre différents groupes religieux, mais aussi entre champs spirituel, social, politique et autres, ces interactions plurielles offrant un prisme analytique pénétrant sur la fabrique locale du religieux, de la société, de l’état, de l’histoire. Ce séminaire fait le pari de cette démarche heuristique à partir du cadre géographique de la Côte d’Ivoire, dans une ouverture comparative à d’autres contextes africains. Il envisagera le fait religieux dans toute la diversité du contexte pluriconfessionnel ivoirien des XXe et XXIe siècles, dans une définition très inclusive du concept de religion, englobant les christianismes, les interprétations de l’islam, les prophétismes africains, les religions africaines traditionnelles et les spiritualités anciennes ou contemporaines alternatives. Lieu : IMAf, salle de réunion, 2e étage, 96 bd Raspail, Paris 6è - Rens : 01 53 63 56 50 eldubois ehess.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article376

jeudi 11 décembre jusqu’au 11 juin 2015 les 2e et 4e jeudis du mois de 15h à 17h : Séminaire Anthropologie critique de l’État : approche comparative à partir de l’Afrique et de l’Amérique latine organisé par Rémy Bazenguissa-Ganga, directeur d’études à l’EHESS et Paula Vasquez, chargée de recherche au CNRS. Les transformations mondiales s’accompagnent d’une remise en cause profonde des hégémonies Occidentales (USA-Europe). Celle-ci s’exprime de manière particulièrement saisissante au niveau épistémologique. Dans ce séminaire, il s’agira de discuter des a priori qui fondent les disciplines, en envisageant les dynamiques sociales, non pas tant dans un rapport Nord-Sud ou euro-centré, mais notamment au travers de reconfigurations plus ouvertes où les hégémonies occidentales sont contestées, et dans lesquelles des rapports de plus en plus étroits se nouent entre des régions indépendamment du Nord, en particulier l’Afrique et l’Amérique latine. Ces nouvelles relations Sud-Sud participent au décentrement de l’Occident, reconfigurant par là même son poids politique et économique sur la scène internationale. Ce séminaire présentera des recherches qui portent sur des comparaisons Sud-Sud. Nous testerons ainsi, cette année, si l’hypothèse de « l’État magique », élaborée à partir des effets politiques produits par l’économie pétrolière dans certains pays l’Amérique latine, est pertinente pour analyser les États africains. Ces comparaisons devront permettre aux étudiants de se familiariser avec des modèles d’économie politique qui ne renvoient pas seulement au clientélisme. - lieu : Site Raspail / salle des artistes, 96 bd Raspail, Paris 6è - Rens : 01 53 63 56 50 eldubois ehess.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article372

vendredi 12 décembre de 9h30 à 17h30 : Colloque sur les relations entre Cuba et l’Angola : deux pays liés par les internationalismes révolutionnaires et les guerres de libération anticoloniales des années 1960-1970 et, plus récemment, par la participation massive des Cubains dans la guerre civile angolaise entre 1975 et 2002. D’un côté et de l’autre de l’Atlantique, ces expériences ont donné lieu à des récits divers ayant des statuts différents : de l’historiographie nationale à la production cinématographique en passant par le roman, la photographie ou les écrits intimes et personnels. Ces mémoires façonnent aujourd’hui la vie de milliers d’habitants dans ces deux pays - lieu : Fondation Calou ste Gulbenkian, 39 bd de la Tour-Maubourg, Paris 7è, M° La Tour Maubourg (ligne 8), Varenne et Invalides (ligne 13), RER - Invalides (RER C) - Rens. 01 53 85 93 93 calouste gulbenkian-paris.org www.gulbenkian-paris.org

vendredi 12 jusqu’au 12 juin 2015 les 2e et 4e vendredis du mois de 11h à 13h : Séminaire Supports et circulation des savoirs et des arts en Afrique et au-delàorganisé par Claire Bosc-Tiessé (CNRS/IMAF), Jean-Paul Colleyn (EHESS/IMAF), Anne Doquet (IRD/IMAF), Christine Douxami (Université de Franche-Comté/IMAF), Éric Jolly (CNRS/IMAF). Le séminaire cherche à mettre en perspective les rapports complexes entre la création artistique contemporaine en Afrique et le monde globalisé, qu’il s’agisse de danse, de théâtre, d’arts plastiques, de photographie, de cinéma, de musique, de littérature, d’arts numériques. En effet, les anciens rapports dominé-dominant sous-tendent encore certaines conceptions de ce qui constitue, ou non, une œuvre d’art. De fait, quels sont les critères esthétiques retenus par les créateurs africains au moment de leur réalisation artistique ? Les artistes qui, jusqu’il y a peu, venaient souvent se former dans les écoles d’art des anciens pays colonisateurs, le font-il encore aujourd’hui ? Alors que l’Inde, le Brésil, la Chine, subventionnent certaines réalisations artistiques africaines contemporaines, qu’en est-il des liens avec l’ancien colonisateur ? Par ailleurs, comment se positionnent ces artistes politiquement quant à la « négritude », au « panafricanisme » et aux différentes formes d’affirmations identitaires locales ou globales, comme leur appartenance ou non à des mouvements religieux ? Lieu : salle 8, 105 bd Raspail, Paris 6è - Rens : 01 53 63 56 50 eldubois ehess.fr htp ://imaf.cnrs.fr/spip.php ?article358

vendredi 12 et samedi 13 décembre de 14h à 17h45 : Festival international du cinéma ethnographique Jean Rouch - Le 33e Festival donne rendez-vous, durant deux après-midi, pour découvrir, voir autrement le monde et réfléchir sur le devenir des hommes et de leurs sociétés à l’occasion de la projection des films primés cette année. Cette action s’inscrit dans la continuité d’une collaboration de plus de 60 ans entre le musée de l’Homme, le Muséum et le Comité du film.... - Lieu : Auditorium de la Grande Galerie de l’Évolution, Muséum national d’Histoire naturelle - M°, RER : ligne 5 Gare d’Austerlitz, ligne 7 Censier Daubenton, ligne 10 Jussieu ou Gare d’Austerlitz, RER C Gare d’Austerlitz Batobus : arrêt Jardin des Plantes - Rens. 01 40 79 54 13 - festivaljeanrouch mnhn.fr http://www.mnhn.fr/fr/visitez/agenda/manifestation-evenement/festival-international-cinema-ethnographique-jean-rouch-33e-edition

lundi 15 décembre à 18h Conférence sur Histoires musicales d’Angola par Ariel de Bigault (auteur et réalisatrice de disques et de films sur la musique angolaise) - Organisé par Maria-Benedita Basto et Agnès Levécot dans le cadre du cycle d ?études interdisciplinaires sur l’Afrique lusophone - lieu : Fondation Calou ste Gulbenkian, 39 bd de la Tour-Maubourg, Paris 7è, M° La Tour Maubourg (ligne 8), Varenne et Invalides (ligne 13), RER - Invalides (RER C) - Rens. 01 53 85 93 93 calouste gulbenkian-paris.org www.gulbenkian-paris.org

mardi 16 décembre de 8h30 à 17h30 : journée d’étude « La catégorisation des mineurs isolés étrangers » Quelque soit la qualification employée, « mineurs isolés étrangers », « mineurs étrangers non accompagnés »,« mineurs migrants non accompagnés » qui inclut « les enfants séparés », la caractéristique unanimement reconnue à ces jeunes migrants est celle d’être en situation de grande vulnérabilité, nécessitant une attention particulière et une protection accrue de la part des acteurs travaillant dans le champ de l’enfance en danger. Dans un contexte de migration internationale et intra-européenne, il convient dans un premier temps de comprendre qui sont ces jeunes et ce qui les a conduits à émigrer afin de pouvoir, dans un second temps, s’interroger sur la catégorie des mineurs isolés étrangers. - Lieu : Résidence Internationale de Paris - Salle IBM Bar - 44, rue Louis Lumière, Paris 20ème - Inscription : journeedetudeinfomie16.12.2014 gmail.com - Rens :Sophie Laurant 01.45.35.93.54 journeedetudeinfomie16.12.2014 gmail.com sophie laurant.fr www.infomie.net

mardi 16 décembre jusqu’au 19 mai 2015 le 3e mardi du mois de 17h à 19h : Séminaire Retour ou permanence de la question des confréries sur les deux rives du Sahara : Afrique du Nord, Afrique de l’Ouest de Pierre Vermeren, professeur à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. L’objectif en ce début de XXIe siècle. Pour éclairer cette dynamique des trajectoires et des modes de transmission du confrérisme de l’époque coloniale au temps présent. Un renouveau confrérique s’est opéré aux XIXe et XXe siècles, en résistance à la pénétration et à la domination coloniale. L’État colonial a tenté de contrôler cette dynamique sociale et religieuse au service de son entreprise. Après les indépendances, les Etats nations ont marché dans les pas de l’État colonial, et ont parfois tenté, notamment au nord du Sahara, de briser les confréries perçues comme une menace pour la construction nationale en devenir. Par une approche pluridisciplinaire à dominante historienne et anthropologique, nous proposerons d’analyser le devenir de ce phénomène à travers les espaces transsahariens. Le maraboutisme, les confréries et le culte des saints seront abordés dans leur dynamique de pouvoir. Alors que les récents conflits au Mali, au Sahara et en Libye ont démontré la vivacité de ce phénomène complexe, on tentera de présenter ses interactions avec le fondamentalisme et le wahhabisme, avec la rivalité algéro-marocaine dans l’espace sahélien, avec l’héritage en déshérence du kadhafisme au Sahara et au Sahel, et avec les dynamiques culturelles qui unissent et opposent les cultures arabe, berbère (touarègue) et sahélienne dans cette région. Lieu : IISMM, salle de réunion, 1er étage, 96 bd Raspail, Paris 6è - Rens : 01 53 63 56 50 eldubois ehess.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article381

jeudi 18 décembre jusqu’au 21 mai 2015 le 3e jeudi du mois de 14h à 16h : Séminaire Nouvelles perspectives sur l’histoire du Maghreb (XVIIIe-XXIe siècle) organisé par Dominique Casajus,directeur de recherche au CNRS, Claire Fredj, maître de conférences à l’Université Paris-Ouest Nanterre-La-Défense (Paris-X), Isabelle Grangaud, chargée de recherche au CNRS et Alain Messaoudi, maître de conférences à l’Université de Nantes . Ce séminaire a pour objectif d’être un lieu où puissent être présentées et discutées des recherches récentes sur le Maghreb. Cette échelle régionale est quasiment absente du paysage universitaire parisien, les séminaires existant se concentrant le plus souvent sur l’Algérie au XXe siècle, ou privilégiant un cadre arabo-musulman plus vaste. Pourtant, l’intérêt pour le Maghreb est vif en France et en Europe aujourd’hui, du fait de la densité des échanges. L’histoire du Maghreb moderne et contemporain a été l’objet d’un renouvellement certain au cours de la dernière décennie, profitant de l’intérêt pour l’histoire coloniale et impériale. Ce séminaire voudrait l’inscrire dans une périodisation plus large, qui prenne en compte l’époque moderne et la période postérieure aux indépendances politiques. Il entend aussi être le cadre d’une réflexion sur l’historiographie, ses présupposés, ses méthodes et ses instruments, et sur la constitution de ses sources, archives écrites, orales ou visuelles. Lieu : IISMM, salle de réunion, 1er étage, 96 bd Raspail, Paris 6è - Rens : 01 53 63 56 50 eldubois ehess.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article382

vendredi 19 décembre à 14h : Fête des lumières en l’homage à Heru de la mythologie africaine (même parcours que le Jésu des Chrétiens) - Lieu : Studio le regard du signe, 210 rue de Belleville, M° Télégraphe 06 98 97 18 04 fête de heru né le 25 décembre www.kheperankh-street.com voir messagerie

vendredi 19 décembre à 14h30 : Rencontre « Traduire en Français : une dimension essentielle de la Francophonie et du panafricanisme » En présence de Wole Soyinka, avec la participation de Boubacar Boris Diop, Christiane Fioupou, Musanji Ngalasso-Mwatha, Papa Samba Diop, Obioma Ofoego - A l’occasion du lancement de l’œuvre théâtrale traduite en français de Wole Soyinka, Prix Nobel de Littérature Opera Wonyosi (ed. Présence Africaine) - A l’invitation de Youma Fall, Directrice de la diversité et du développement culturels Organisation internationale de la Francophonie - et Yandé Christiane Diop, Directrice Présence Africaine Editions - Une réception clôturera la rencontre - Lieu : Siège de l’Organisation Internationale de la Francophonie, Salle Léopold Sédar Senghor, 19-21 avenue Bosquet, Paris 7è - Inscription avant le 15 décembre 2014 à 19decembre presenceafricaine.com

samedi 20 décembre de 9h30 à 20h : 4ème journée Interdisciplinaire Alternative et Interactive de la Résilience sur les cas des Républiques du Congo et du Liberia - Dans le cadre des journées de la Résilience de African Alternative Alliance For Accompaniment (AAALFA) Ces Journées co-construite avec l’Université Paris-Dauphine et le Cnam-Lirsa sont organisées dans le cadre de la parution de notre ouvrage intitulé « L’Economie d’Atténuation et d’Adaptation : une Clé pour la Résilience Economique en Afrique ». Et autour d’une problématique transversale, verticale, globale et sectorielle nous amenant au questionnement suivant : « Quels approches et modèles décisionnels efficients pour la conduite des actions stratégiques, proactives, alternatives et résilientes ? » - Lieu : Université Paris-Dauphine-Salle Raymond Aron, Place du Maréchal de Lattre de Tassigny, Paris 16è, M° Porte Dauphine-ligne 2, RER C-Avenue Foch, Bus PC 1 - Rens. : 06 51 84 63 59, 06 99 25 36 25 aaalfa1.thinktank gmail.com http://www.aaalfa.org/

samedi 20 décembre de 19h à 21h : Vernissage du nouveau livre d’Alphonse Tierou « Alphabet de la danse africaine ». Ce livre inouï nous transporte dans l’intimité fascinante et éblouissante des arts et de la culture d’Afrique avec, en toile de fond, les relations entre l’Afrique et l’Occident, le dialogue des cultures, la création artistique, le bien-être que procure la pratique de la danse africaine. Il y aura un petit spectacle de danses, de la musique et une mini exposition sur les Arts africains - Lieu : La Métisse, 123, rue de Tocqueville – 75017 Paris 17è - Rens inscription obligatoire 01 44 73 42 01 ou 06 84 07 10 38 alphonse.tierou worldonline.fr www.tierou-doople.com www.roland-editions.fr

dimanches 21 et 28 décembre de 13h à 19h : Ouverture exceptionelle de la boutique Artisans du Monde de Paris 9è, le lieu d’introduction en France en 1974 de commerce équitable avec le soutien entre autre de l’Abé Pierre. Ce mouvement associatif informe, mobilise, et participe aux campagnes de pression visant à changer les règles du commerce mondial. Le commerce équitable est un partenariat commercial fondé sur le dialogue, la transparence et le respect, dont l’objectif est de parvenir à une plus grande équité dans le commerce mondial. Il contribue au développement durable en offrant de meilleures conditions commerciales et en garantissant les droits des producteurs et des travailleurs marginalisés, tout particulièrement au Sud de la planète. Ce réseau est ouvert à tout bénévole souhaitant s’engager dans des actions concrètes à vocation internationale - Cette boutique est associé au CDTM , Centre de ressource documentaire spécialisé sur le commerce équitable. - Lieu : Boutique Artisant du Monde et CDTM, 20 rue de Rochechouart, Paris 9ème, M° Cadet - Rens. 01 48 78 55 54 admparis9 free.fr www.artisansparis9.com

samedi 27 décembre de 14h30 à 17h : Balade africaine dans le 18eme : Le Petit Mali à Château Rouge à Paris - Sur les thèmes des échanges et pratiques culturelles, du patrimoine des migrants maliens en Île de France ainsi que sur la notion de voyage de proximité - Ce voyage comprend un guidage personnalisé à travers Château Rouge pendant 2h30 environ - Prix : A partir de 15 € par personne - Lieu de rendez-vous au Marché africain de Château Rouge au sortir du métro (angle Boulevard Barbès et Rue Poulet devant le kiosque) dans le 18ème à Paris - Inscription préalable par courriel : voyagesiproche bastina.fr - Rens. : 08 05 69 69 19, 06 41 67 04 30 bastina bastina.fr www.bastina.fr

mercredi le 31 décembre de 21h à l’aube : Soiré de La « Saint-Sylvestre de la Diversité »organisé par les Mariannes de la République et de l’Europe 2014 - En plein cœur de Paris : : Apéritif, Repas (entrée, plats chauds, dessert), Vins, Café, thé, Champagne à volonté, Open Bar (Jus, Coca, Soda, Bière, whisky…), Bouillon ET Petit déjeuner, Tombola (nombreux lots à gagner), soirée dansante DJ Lenath, Animations et Artistes et surprises !, Parking assuré (50 places) - Tarif : prévente jusqu’au 15 décembre 100€ ou 175€ pour deux - lieu : 5, rue André Mazet Paris 6è, M° Odéon - Info/Résa : 06 43 30 22 24 ou 07 53 42 14 01 reveillonparisodeon gmail.com www.reveillonparisodeon.com

Actions situées en Seine et Marne (77)

vendredi 5 décembre à 19h : Conférence / Débat « Hommage à Nelson Mandela » 1918-2013 - L’apartheid existe-t-il encore ? - Lecture de textes - Démonstrations Zumba, Salsa.- Soirée festive à partir de 21h - Lieu : Salle Jean Vilar 5 ave Jean-Baptiste-Clément à Mitry-Mory (77), RER B Mitry le neuf /Villeparisis - Contact : Maklouf Belhadi lesoranges77 yahoo.com

Actions situées en Essonne (91)

mercredi 10 décembre à 19h30 : Projection « Une pensée du Courneau, le mystère du camp nègre » et rencontre avec Serge Simon, réalisateur. En 1918, des dizaines de milliers d’Africains viennent défendre la France lors de la Première Guerre Mondiale. En quelques mois, au Camp du Courneau, près de Bordeaux, plus d’un millier de jeunes hommes meurent de maladies pulmonaires avant d’aller combattre. Pour la première fois, ce film révèle les détails d’une vérité troublante où se mêlent conditions d’hébergement infâmes qui firent surnommer le camp, Camp de la Misère et programme de vaccinations expérimentales mené par l’Institut Pasteur et la médecine militaire. Serge Simon est médecin, réalisateur, écrivain, ancien international de rugby, deux fois champion de France (en 1991 et 1998) et président de Provale, le syndicat des joueurs professionnels de rugby. Lieu : Médiathèque Albert Camus, parc Henri Fabre, rue du village Evry (91) Gratuit – Rens. 01 48 58 90 13 - Rens. 01 47 97 69 99 concerts africolor.com http://www.africolor.com

vendredi 12 décembre à 19h30 : Conférence « Les Maliens dans la première guerre mondiale » avec Tidiane Diakité, historien. Les Maliens dans la Première Guerre mondiale - Loyalisme et résistances. - Les révoltes contre l’enrôlement dans l’armée française. La Première Guerre mondiale fut sans aucun doute la plus douloureuse pour le Mali, du fait des pertes importantes en vies humaines mais aussi des difficultés en tous genres vécues par les populations. En effet, cette guerre intervient à un moment particulier dans l’histoire du pays où les affres du conflit mondial s’ajoutent aux effets du choc de la domination coloniale. D’où la résistance à la conscription de la part de certains appelés et les révoltes qui jalonnent toute la durée de la guerre, de 1914 à 1918. Qui étaient ces soldats (tirailleurs) ? Pourquoi cette résistance et ces révoltes ? Le Mali fut une pépinière de soldats coloniaux réputés pour leur force physique et leur courage, ce qui confère un cachet particulier à ces révoltes et à l’histoire de la Première Guerre mondiale telle que l’ont vécue les Maliens d’une manière générale. Lieu : Médiathèque de l’Agora, place de l’agora Evry (91) Gratuit - Rens. 01 47 97 69 99 concerts africolor.com http://www.africolor.com

mardi 16 décembre à 20h30 : Projection « je chanterai pour toi » A la radio, dans les années soixante, Boubacar Traoré réveille chaque matin le Mali en chantant l’Indépendance. Il fait danser tous les jeunes sur ses tubes mais sa musique est uniquement diffusée par la radio et il n’a pas un sou en poche. Il pose alors sa guitare et commence à travailler comme tailleur pour nourrir sa famille. Quelques années plus tard, un drame le frappe : Pierrette, sa femme aimée décède. Boubacar Traoré ne s’en remet pas et s’exile en France. Il travaille dans le bâtiment et chante dans les foyers d’immigrés de la région parisienne où il passe sa vie. Au Mali, on le croit disparu à jamais. Quelques années plus tard, un producteur phonographique écoute un vieil enregistrement… Lieu : Les Cinoches, 3 allée Jean Ferrat (91) Gratuit – Rens. 01 60 91 07 46 - Rens. 01 47 97 69 99 concerts africolor.com http://www.africolor.com

jeudi 18 décembre à 19h30 : Théâtre « Nous ne sommes pas seuls… » : D’une simple et belle histoire d’amour entre une femme blanche et un homme noir, Élise Chatauret fait un spectacle qui aborde bien des questions délicates : l’exil, l’intégration possible à une autre culture, l’identité, la langue. C’est un pas de deux poétique, un duo d’acteurs fort, un texte dénué de bons sentiments, mais empli de tendresse. - Lieu : Auditorium du conservatoire Iannis-Xenakis , 9-11 cours Mgr Roméro à Evry (91) - Transport : Évry-Courcouronnes ou De Paris : Par l’autoroute A6 sortie Évry-Centre. Face à la Cathédrale - Réservation au 01 60 91 07 46 - Rens 01.60.77.24.25 http://www.africolor.com

samedi 20 décembre à 20h : Griot Moderne avec Radio Kayes : Mis en ondes par africolor et Impérial Pulsar, le projet est une rencontre musicale autour des rythmes du Khasso (région de Kayes). Avec une rythmique souple, généreuse, solide et toujours en alerte, Impérial Pulsar s’appuie sur la longue connivence qui unit ses deux saxophonistes. Le désir de poursuivre les jeux de constructions polyrythmiques et organiques ont amené le groupe via africolor à aller au Mali à la recherche de musiciens maliens repérés pour leur maitrise des rythmes khassonké. Billetterie 4,5€ - Lieu : Le plan, 1, avenue Louis Aragon, à Ris-Orangis (91), Accès Orangis Bois de l’épine - Réservation 01 69 02 09 19 - Rens 01.69.02.09.19 http://www.africolor.com

Actions situées dans les Hauts de Seine (92)

mercredi 3 décembre à 20h30 : projection du film « La petite dette qui monte qui monte » : Dette publique : Qui doit payer ? 59% de la dette publique proviennent des cadeaux fiscaux et des taux d’intérêt excessifs, Projection du documentaire de Nathalie Loubeyre, 45’ « La petite dette qui monte qui monte », suivie d’un débat sur les résultats de l’audit citoyen de la dette avec Dominique Plihon, porte parole d’ATTAC. A l’heure où « la crise de la dette » est brandie partout comme un alibi à la destruction de notre modèle social, ce film est conçu comme un moyen d’autodéfense intellectuelle. De façon ludique mais aussi sérieusement que possible, il réunit « tout ce que nous avons toujours voulu savoir sur la dette sans jamais oser en faire un film ». Un droit de réponse donné à des voix hétérodoxes. - Lieu : Salle François Molè (Place Firmin Gémier) à Antony (92). Rens. attac.cables « at » gmail.com https://local.attac.org/attac92/spip.php?article2332

vendredi 5 décembre des 14h à 21h et samedi 6 de 10h à 19h : Salon du livre de jeunesse africain et caribéen aux portes de Paris Des livres, des rencontres, de la musique et même des spécialités culinaires, pendant deux jours, à Mairie de Clichy - Des livres, des rencontres, de la musique et même des spécialités culinaires, pendant deux jours, à Mairie de Clichy - Espace associations, activités Clichoises - Espace lecture & contes, Atelier illustration, projection court métrage historique - Gastronomie Africaine & Caribéenne - Lieu : Salle Heidenheim, 6 place du marché à Clichy, M° Mairie de Clichy - Rens Fatou Nianghané 06.20.42.23.71 assodunlivrealautre yahoo.fr

jeudi 18 décembre de 12h15 à 13h15 : Invitation à participer au Cercle de Silence de la Défense : Le Cercle de Silence est un rassemblement de citoyens et de membres de Notre Dame de Pentecôte, du Secours Catholique du 92, d’ATD-Quart-Monde, du CCFD-Terre Solidaire du 92, du Réseau Éducation Sans Frontières (RESF 92), de l’Arche de Lanza del Vasto, et- Par notre participation au Cercle de Silence, nous voulons attirer l’attention sur les traitements inhumains réservés aux migrants du seul fait qu’ils n’ont pas de papiers en règle.Nous refusons toute chasse aux étrangers qui inflige aussi des traumatismes profonds à ceux qui en sont les témoins, à la société toute entière, aux enfants particulièrement. Les atteintes à la dignité de quelques-uns blessent tous les hommes dans leur humanité. Nous voulons que la France redevienne un pays d’accueil, sans cesse enrichi et transformé par des êtres humains venus du monde entie- cette action a lieu 3ème jeudi de chaque mois de 12 h 15 à 13 h 15. - Lieu : Parvis de la Défense - Grande Arche, Entre le CNIT et les Quatre Temps - Rens. guillot.anne orange.fr ou 06 21 05 47 38 jp.vanhoove wanadoo.fr ou guillot.anne@orange.

Actions situées en Seine St Denis (93)

mercredi 3 décembre à 20h30 : Steel Band : Renegades Steel Orchestra : Originaire de Trinidad, île située au large du Venezuela, l’ensemble s’est forgé en 30 ans une belle réputation en devenant le plus célèbre et talentueux de Trinidad. Le Renegades Steel Orchestra rassemble une vingtaine de musiciens martelant près d’une soixantaine de bidons d’acier de 200 litres d’où jaillissent d’incroyables pépites sonores. Installés derrière leurs pans, ils forment une véritable philharmonie tropicale, capable de transcender les genres. Car l’un des atouts majeurs de l’ensemble, c’est de pouvoir naviguer avec la plus grande facilité d’un répertoire à l’autre, du reggae au calypso en passant par la musique classique. Restauration sur place - Billetterie 18€ à 5€ - Lieu : Théâtre des Bergeries 5 rue Jean Jaurès à Noisy-le-Sec (93) - Rens. 01 41 83 15 20, 01 47 97 69 99 concerts africolor.com http://www.africolor.com

jeudi 4 décembre à 20h30 : Concert « OGOYA NENGO » Originaire d’un petit village appelé Magoya près des rivages du Lac Victoria, Ogoya Nengo est une des chanteuses Dodo les plus populaires du Kenya. À plus de 75 ans, elle entame une carrière internationale, après avoir conquis son pays. Sa voix puissante, passionnée et envoûtante, soutenue par des tambours traditionnels et des percussions, fait de sa musique une déclaration brute et authentique de la chanson comme langue universelle. - Billetterie 14€ à 8€ - Lieu : La Dynamo de Banlieues Bleues, 9, rue Gabrielle Josserand à Pantin (93), M° Aubervilliers, Pantin, Quatre Chemins - Rens 01 49 22 10 10 , 01 47 97 69 99 concerts africolor.com http://www.africolor.com

jeudi 4 décembre à 20h30 : Concert « Expérience Ka » Depuis quatre siècles, le tambour Ka accompagne les soirées lewoz, mais aussi les revendications des Antillais. Qui pouvait rendre meilleur hommage à cette musique traditionnelle que les deux artistes Casey et Sonny Troupé ? Elle, fille de Martiniquais née et élevée en métropole a choisi le rap pour s’approprier sa culture antillaise et dénoncer les maux de sa génération. Lui, est un percussionniste guadeloupéen dont le tambour Ka a été le premier instrument. Un héritage que le batteur perpétue et confronte à d’autres styles tels que la soul, l’électro, la jungle ou le métal. Ensemble, ils forment Expérience Ka ou la furieuse modernité d’un Gwoka d’ici et de là-bas. Casey voix • Sonny Troupé percussions - Lieu : Salle des Loups, Chemin des loups, Villepinte (93) gratuit - Rens. 01 47 97 69 99 concerts africolor.com http://www.africolor.com

vendredi 5 décembre à 20h30 : Séga / Maloya : Sizonin : On doit (tout de même) une chose aux missionnaires qui sont arrivés aux Iles Rodrigues : ils sont venus avec une cargaison d’accordéons diatoniques que les Rodriguais se sont empressés de mélanger aux rythmes infernaux des ravanes. De là est né le groupe Sizonin, extraordinaire musique où les voix laser des femmes se superposent aux ternaires indomptables des hommes. Marie-Claude Jolicoeur voix • Mariline Momus voix • Marie-Menda Cupidon voix • Marie-Jacqueline Allas voix • Jean-Wendy Hortense Speville ravane • John-Roy Jolicoeur accordéon diatonique - Billetterie 22€ à 6€ - Lieu : Théâtre Gérard-Philipe, 59 Boulevard Jules Guesde à Saint-Denis (93), M° Basilique de Saint-Denis - Rens. Réservation 01 48 13 70 00 http://www.africolor.com

samedi 6 décembre à 18h : Concert « Radio Kayes » : Mis en ondes par africolor et Impérial Pulsar, ce projet est une rencontre musicale autour des rythmes du Khasso (région de Kayes). Impérial Pulsar s’appuie sur la longue connivence qui unit ses deux saxophonistes. Le désir de poursuivre les jeux de constructions polyrythmiques et organiques ont amené le groupe à aller au Mali via africolor à la recherche de musiciens maliens repérés pour leur maitrise des rythmes khassonké. - Lieu : Foyer Branly, 73 rue Edouard Branly à Montreuil, (93), M° Mairie de Montreuil - Rens 01 47 97 69 99, 01.48.57.20.83 http://www.africolor.com

samedi 6 décembre de 20h30 à 6h30 du matin : Soiré culturelle et festive à l’occasion du 12ème anniversaire de l’Association culturelle moderne et rtraditionnelle africaine A.C.T.M.avec la participation de la poétesse Nathy Ebriet Ossebi- Oko Journaliste coproductrice TV Présidente d… Eric Yao et 34 autres personnalités - Lieu : Salle de réception Galilée, 3, rue Marcel Dassault 93360 Neuilly Plaisance (93) - Rens. 06.80.77.85.48 jean awitor.com contact galileestud.com www.galileestud.com

samedi 6 décembre à 20h30 : Chaâbi au Féminin : Le Chaâbi au féminin est composé de plusieurs voix féminines qui interprètent des oeuvres jusque-là écrites par les hommes et pour les hommes. Un événement exceptionnel qui participe de l’histoire sans cesse renouvelée du chaâbi, entre mondialisation et tradition réinventée. Malya Saadi chanteuse chaâbi world d’Alger • Meriem Beldi chanteuse de l’arabo andalou d’Alger • Syrine Benmoussa chanteuse du malouf tunisien • Hind Abdellali chanteuse de l’arabo andalou de Mostaganem • Amina Karadja chanteuse de l’arabo andalou de Tlemcen • Nacera Ouali Mesbah chanteuse de chanson algérienne • Amine Khettat violon • Yahia Bouchala banjo • Nacer Haoua derbouka • Nacer Feras tar • Kahina Afzim kanoun • Noureddine Aliane mandole - Billetterie 22€ à 6€ - lieu : Théâtre Gérard Philipe, 59 Blv Jules Guesde à Saint-Denis (93), M° Basilique de Saint-Denis - Rens. Réservation 01 48 13 70 00 01 47 97 69 99 concerts africolor.com http://www.africolor.com

samedi 6 décembre à 20h30 : Musique des mondes : Chérif Soumano et La Palabre du Ralliement - Chérif Soumano a joué avec Dee Dee Bridgewater, Tiken Jah Fakoly, Roberto Fonseca, et cofondé le World Kora Trio. Autant dire que Chérif Soumano est peut-être le joueur de kora le plus doué de sa génération pour sa capacité à entrer dans le jeu des improvisations et des rencontres musicales. Il se lance enfin sous son nom, accompagné de complices de longue date pour une création mêlant tradition mandingue, jazz manouche et chansons arméniennes ; la musique des mondes. — La Palabre du Ralliement est une histoire très personnelle des relations entre la France et l’Afrique à travers celle du Cameroun, de sa colonisation, de son indépendance, de ses migrations… Ze Jam Afane, conteur camerounais est un guetteur d’inaperçus, un traducteur qui connait l’alphabet sonore de la forêt équatoriale, la langue des arbres qui parlent au vent. Pour cette seconde mouture de la Palabre du Raillement, Ze Jam sera accompagné par Simon Winsé, qui est à la fois musicien multi-instrumentiste, compositeur et chanteur. Son univers musical se nourrit du jazz fusion, du blues et de la musique traditionnelle du Burkina Faso, dont il est originaire. Restauration sur place - - Billetterie 8,40€ et 6,90 € - Lieu : Auditorium Angèle et Roger Tribouilloy, 75 Avenue Henri Barbusse à Bondy (93) - Arrêt Bondy Pierre Brossolette, Arrêt Eglise de Bondy - Rens. Réservation 01 48 50 41 44, 01 47 97 69 99 concerts africolor.com http://www.africolor.com

dimanche 7 décembre à 17h : Concert de Taamaba : Jeune percussionniste né en Côte d’Ivoire, Toma Sidibé est arrivé en France à l’âge de six mois. Lors d’escapades au Mali, il apprend le djembé auprès de son maître Sega Sidibé à qui il doit aussi son nom. Taamaba c’est le grand voyage de Toma Sidibé, de sa Côte d’Ivoire natale jusqu’au lieu du spectacle qui l’accueille. Il est accompagné pour cette grande aventure de son Djémbé Kuruku-Karaka, de Péroquette son oiseau-sampleur et de la virevoltante Maracas de Caracas. - Billetterie 6€ - Lieu : Espace 1789, 2/4 rue Alexandre Bachelet à Saint-Ouen , M° Garibaldi ou Mairie de Saint-Ouen ou Porte de Clignancourt puis Arrêt Ernest-Renan - Réservation 01 40 11 70 72 - Rens. 01.40.11.70.72 http://www.africolor.com

dimanche 7 décembre à 18h : Cirque musical Maputo-Mozambique : La tradition orale, le récup art, la musique comme ciment social, Thomas Guérineau décide de les transformer en outils pédagogiques puis en matériaux de création. En spécialiste de la balle rebond, il transcrit les rythmes mozambicains sur percussions, avec des sacs plastiques tout en chorégraphiant les gestes des six jongleurs. Entre musique, jonglage et danse ou avec un peu de tout cela à la fois, le spectacle permet l’émergence d’une présence physique qui dépasse les interprètes, entre l’improvisation et la transe : un nouveau jonglage. - Billetterie 5€ à 2€ - Les pistes du Bourget, Chapiteau Aérogare 1 du Bourget, Place du marché, 46 av de la Division Leclerc, Le Bourget (93) - Réservation 01 48 38 50 14 - Rens. 01.48.38.50.14 http://www.africolor.com

mardi 9 décembre à 20h30 : Projection « Une pensée du Courneau, le mystère du camp nègre » et rencontre avec Serge Simon, réalisateur. En 1918, des dizaines de milliers d’Africains viennent défendre la France lors de la Première Guerre Mondiale. En quelques mois, au Camp du Courneau, près de Bordeaux, plus d’un millier de jeunes hommes meurent de maladies pulmonaires avant d’aller combattre. Pour la première fois, ce film révèle les détails d’une vérité troublante où se mêlent conditions d’hébergement infâmes qui firent surnommer le camp, Camp de la Misère et programme de vaccinations expérimentales mené par l’Institut Pasteur et la médecine militaire. Serge Simon est médecin, réalisateur, écrivain, ancien international de rugby, deux fois champion de France (en 1991 et 1998) et président de Provale, le syndicat des joueurs professionnels de rugby. Lieu : Cinéma Le Méliès, Centre commercial de la croix de chavaux Montreuil (93) Gratuit – Rens. 01 48 58 90 13 - Rens. 01 47 97 69 99 concerts africolor.com http://www.africolor.com

vendredi 12 décembre à 20h : Danse contemporaine Step/Out 2 : Né d’une collaboration entre le bassiste Armel Malonga et le danseur Andréya Ouamba, Step Out/2 repose sur une écoute et surtout sur un échange mutuel laissant ainsi une grande place à l’improvisation. Les deux artistes se connaissent depuis 15 ans et ont voulu confronter leurs évolutions artistiques. L’un s’investit dans le jazz, l’autre dans la danse contemporaine, deux disciplines qui en fin de compte se ressemblent… - Billetterie 16/10/7€ - Lieu : Le forum , 1/5 place de la Libération, Le Blanc-Mesnil (93) - M° Drancy ou Blanc-Mesnil puis Libération - Réservation 01 48 14 22 00 - Rens. 01.48.14.22.00 http://www.africolor.com

samedi 13 décembre de 9h à 23h : Rencontres de la Fédération des Associations de la Diaspora Ivoirienne (FADIV), Avec des débats sur : les Outils de financement des structures non gouvernementales, un Forum Diaspora For Growth à Abidjan, un Projet de Gala de Solidarité en faveur des personnes handicapées. Le bilan de ses activités de l’année 2014 et les perspectives à venir. La rencontre qui débutera par un arbre de noël pour les enfants, et se terminera par un repas convivial offert par les associations membres et partagé dans un esprit festif. - Lieu 71 / 73 rue de la Briche, Saint Denis (93) , selon le programme joint. Rens. Inscription obligatoire Dr Diaby Moussa Abdoul Kader 06 50 02 13 76

samedi 13 décembre à 14h : Conférence sur la musique Khassonké. Conférence musicale illustrée sur la musique Khassonké avec Julien André et Ibrahima Diabaté. - Lieu : Médiathèque Robert Desnos, 14 Boulevard Rouget de Lisle Montreuil (93) Gratuit - Rens. 01 47 97 69 99 concerts africolor.com http://www.africolor.com.africolor.com

samedi 13 décembre à 16h : Conférence « Les Maliens dans la première guerre mondiale » avec Tidiane Diakité, historien. Les Maliens dans la Première Guerre mondiale - Loyalisme et résistances. - Les révoltes contre l’enrôlement dans l’armée française. La Première Guerre mondiale fut sans aucun doute la plus douloureuse pour le Mali, du fait des pertes importantes en vies humaines mais aussi des difficultés en tous genres vécues par les populations. En effet, cette guerre intervient à un moment particulier dans l’histoire du pays où les affres du conflit mondial s’ajoutent aux effets du choc de la domination coloniale. D’où la résistance à la conscription de la part de certains appelés et les révoltes qui jalonnent toute la durée de la guerre, de 1914 à 1918. Qui étaient ces soldats (tirailleurs) ? Pourquoi cette résistance et ces révoltes ? Le Mali fut une pépinière de soldats coloniaux réputés pour leur force physique et leur courage, ce qui confère un cachet particulier à ces révoltes et à l’histoire de la Première Guerre mondiale telle que l’ont vécue les Maliens d’une manière générale. Lieu : Médiathèque Robert Desnos, 14 Boulevard Rouget de Lisle Montreuil (93) Gratuit - Rens. 01 47 97 69 99 concerts africolor.com http://www.africolor.com

samedi 13 décembre à 19h : Concert « Radio Kayes » : Mis en ondes par africolor et Impérial Pulsar, le projet est une rencontre musicale autour des rythmes du Khasso (région de Kayes). Avec une rythmique souple, généreuse, solide et toujours en alerte, Impérial Pulsar s’appuie sur la longue connivence qui unit ses deux saxophonistes. Le désir de poursuivre les jeux de constructions polyrythmiques et organiques ont amené le groupe via africolor à aller au Mali à la recherche de musiciens maliens repérés pour leur maitrise des rythmes khassonké. - Avec le concert : Rencontre avec les artistes, Projection une pensée du Courneau, Ateliers percussions Khassonké, Conférence sur la musique khassonké, Projection Je chanterai pour toi, Conférence avec Tidiane Diakité - Lieu : Centre social Lounès-Matoub, 4-6 place de la République à Montreuil (93), M° Robespierre puis Arrêt Raspail-République - Rens. 01 47 97 69 99 , 01.48.51.35.12 http://www.africolor.com

dimanche 14 décembre à 15h : Concert « RADIO KAYES » Mis en ondes par africolor et Impérial Pulsar, ce projet est une rencontre musicale autour des rythmes du Khasso (région de Kayes). Impérial Pulsar s’appuie sur la longue connivence qui unit ses deux saxophonistes. Le désir de poursuivre les jeux de constructions polyrythmiques et organiques ont amené le groupe à aller au Mali via africolor à la recherche de musiciens maliens repérés pour leur maitrise des rythmes khassonké. Lieu : Médiathèque Marguerite-Yourcenar, 1 bis rue des Sycomores Rosny-sous-Bois (93) Gratuit – Rens. 01 48 55 92 14 - Rens. 01 47 97 69 99 concerts africolor.com http://www.africolor.com

vendredi 19 décembre à 20h30 : Les deux Congo avec Ray Lema Nzimbu : Dans la langue kikongo de l’ancien Royaume du Kongo, Nzimbu veut dire le chant et la fortune. Nzimbu est ici un pont musical lancé entre les deux rives du turbulent fleuve qui sépare les deux Congo de Ray Lema (Congo Kinshasa), Ballou Canta et Fredy Massamba (Congo Brazzaville), accompagnés par la guitare de Rodrigo Viana, venu tout droit du Brésil, l’enfant perdu de l’Afrique. Trois générations, trois timbres de voix qui s’unissent, puisant leurs sources dans l’Afrique profonde mais également dans l’Afrique d’aujourd’hui, bien ancrée dans la réalité urbaine des grandes villes. - Billetterie 12€ à 6€ - Lieu : centre culturel Jean-houdremont, 11 avenue du Général Leclerc, La Courneuve (93) - Accès : La Courneuve Aubervilliers - Réservation 01 49 92 61 61 - Rens. 01.49.92.61.61 http://www.africolor.com

vendredi 19 décembre à 20h30 : Concert « Djénéba et Fousco » : à la ville comme à la scène, Djénéba Kouyaté et Fousseyni Sissoko forment le duo Djénéba et Fousco. Tous deux khassonké, ils ont été successivement lauréats du télé-crochet Tounka-gouna et sortent cette année de l’Institut national des Arts. Ils sont les nouvelles étoiles montantes du Sumu (tradition) à Bamako et viennent pour la première fois en France. Ils clament haut et fort l’envie de vie et de liberté de la jeunesse bamakoise, aux rythmes de la guitare khassonké qui allie parfaitement modernité et tradition. - Billetterie 12€ à 6€ - lieu : Maison Populaire , 9 bis Rue Dombasle à Montreuil, Accès, Mairie de Montreuil - Réservation 01 42 87 08 68 - Rens 01.42.87.08.68 http://www.africolor.com

mercredi 24 décembre à 17h : Noël Mandingue avec Mandé/France, Mamadou Diabaté DG, Djénéba et Fousco, Radio Kayes et Habib Koité : La troupe Mandé/France, composée de jeunes danseurs de la seconde génération et de cinq musiciens, revisite les chansons traditionnelles des griots du Khasso. — Mamadou Diabaté « DG » comme deuxième génération, est déjà reconnu comme un dépositaire de la mémoire de ce peuple, qui de l’Egypte pharaonique à aujourd’hui a connu des épopées liées à l’histoire de l’Afrique. — Djénéba Kouyaté est née à Toukoto, dans le cercle de Kita, d’une famille de griots. — Radio Kayes mis en ondes par africolor et Impérial Pulsar, le projet est une rencontre musicale autour des rythmes du Khasso (région de Kayes). Avec une rythmique souple, généreuse, solide et toujours en alerte, Impérial Pulsar s’appuie sur la longue connivence qui unit ses deux saxophonistes. — Habib Koité a puisé dans la diversité des richesses des ethnies qui composent son pays. Il est devenu un ambassadeur incontournable de la musique malienne actuelle à travers le monde. - Restauration sur place - Billetterie Les deux concerts 18€ à 10€ - Concert 17h : 5€ - Concert 20h30 : 15€ et 10€ - Lieu : Nouveau Théâtre de Montreuil, 10 place Jean Jaurès à Montreuil (93), Accès : Mairie de Montreuil - Rens. Réservation 01 48 70 48 90, 01 47 97 69 99 concerts africolor.com http://www.africolor.com

Actions situées dans le Val de Marne (94)

vendredi 5 décembre de 9h à 17h : Séminaire acteurs-chercheurs sur le Commerce Equitable, avec Aurélie Carimentrand Présidente de FairNESS France (association qui rassemble les chercheurs spécialistes des questions de commerce équitable et d’échanges solidaires) - Et Emilie Durochat, coordinatrice de la Plate-Forme pour le Commerce Equitable. - Programme du matin : Commerce équitable Nord-Nord : Commerce équitable international, nord-nord et local : Quelles convergences ? » par Ronan le Velly, maître de conférence en sociologie - Présentation d’un projet de recherche-action avec Bio Loire Océan sur l’élaboration d’un cahier des charges pour les produits bios ligériens qui intègrent les principes du commerce équitable par Ivan Dufeu, Maître de conférences en économie - de l’après midi : Comportements et attitudes associés à l’achat équitable par Jean-Louis Pernin, Maître de conférence en gestion - Présentation d’un projet de recherche-action concernant la création d’une filière de commerce équitable de cacao au Cameroun, à vocation pédagogique et économique par Dimbi Ramonji, Professeur associé en Stratégie et Responsabilité Sociale de l’Entreprise, FairNESS/Sup de Co La Rochelle et Florent Dionizy, Lycée agricole de Saint Herblain - Lieu : Locaux de la Plate-Forme pour le Commerce Équitable, Jardin d’Agronomie Tropicale René Dumont, 45 bis, avenue de la Belle Gabrielle à Nogent sur Marne (94) , RER A « Nogent sur Marne » Si le parc est fermé, entrez le code : 4569A pour ouvrir la porte latérale, Suivre le chemin sous l’arche asiatique direction « Pavillon Indochine »- Ren07.81.28.27.48 frois commercequitable.org - Inscription via http://goo.gl/forms/WuZ0kxj0iW

samedi 6 décembre de 10h à 18h : Brocante du GAS ( Groupe accueil et solidarité association de soutien aux demandeurs d’asile et réfugiers politiques) : Livres, Meubles, Vaisselle, Jouets, Bibelots, Bijoux.... Sur place, une petite buvette vous servira gourmandises à grignoter, et boissons pour vous désaltérer. - Lieu : Locaux du GAS , au 17, Place Maurice Thorez à Villejuif, M° Villejuif Paul-Vaillant Couturier ligne 7 - Rens. 01 42 11 07 95 contact gas.asso.fr

dimanches 7 et 14 decembre de 13h à 22h : Porte ouverte aux atelier de la Forge, présentation en particulier de l’Œuvre en cours de réalisation « Une Afrique debout est possible » Sculpture Acier Bois Lumière comme un cri de révolte, un espoir et un appel à la justice pour et par ses filles et fils - Visite organisée dans le Cadre des « Dimanches de L’Artisan’Art » qui accueillera l’association « Les Enfants du Soleil » qui œuvre pour le développement de villages au Sénégal par la vente d’Artisanat locaux. - Lieu : Le Chêne, 131 avenue de Paris (Nationale 7) - 94800 Villejuif (94), M° ligne 7 - Villejuif Léo Lagrange - Rens. 07 81 83 09 76 tailleursenvies gmail.com communication.lechene gmail.com http://www.lechene.odexpo.com

samedi 13 décembre à 14h : Conférence « Henri Alleg- l’Algérie pour mémoire » avec Anissa Bouayed, historienne d’art, commissaire de l’exposition « Henri Alleg - l’Algérie pour mémoire » Déclamation et lecture par Djilali Kadid* d’extraits de : Henri Alleg, Assia Djebar, Kateb Yacine, Albert Camus, Jean Amrouche, Jean Sénac, Mohamed Dib - Concert de Cheikh Sidi Bémol - Lieu : Centre Socio-Culturel Madeleine Rebérioux, 27 av françois Mitterand à Creteil (94), M° Créteil-Préfecture et /ou Bus 281 arrêt « Coteaux » - Rens 01 41 94 18 15 dkadid free.fr

dimanche 21 décembre à 16h : Griot Moderne avec Radio Kayes : Mis en ondes par africolor et Impérial Pulsar, le projet est une rencontre musicale autour des rythmes du Khasso (région de Kayes). Avec une rythmique souple, généreuse, solide et toujours en alerte, Impérial Pulsar s’appuie sur la longue connivence qui unit ses deux saxophonistes. Le désir de poursuivre les jeux de constructions polyrythmiques et organiques ont amené le groupe via africolor à aller au Mali à la recherche de musiciens maliens repérés pour leur maitrise des rythmes khassonké. Gérald Chevillon saxophones basse, ténor, soprano • Damien Sabatier saxophones baryton, alto, sopranino • Antonin Leymarie batterie, objets, percussions • Joachim Florent contrebasse, basse électrique • Ibrahima Diabaté doundoun, tamani, dgelingoni, voix • trois artistes maliens - Billetterie 13€ et 11€ - Salle Gérard-Philipe, 2, av. Pablo Neruda à Bonneuil-sur-Marne (94), Accès : Maison Alfort/Clinique vétérinaire puis Arrêt Mairie de Bonneuil - Réservation 01 45 13 88 24 - Rens. 01.45.13.88.24 http://www.africolor.com

Actions situées dans le Val d’Oise (95)

jeudi 4 décembre de 20h à 23h : Présentation du livre « Le sabre et la machette - officiers français et génocide tutsi » par son auteur François Graner - Une démarche originale pour comprendre le rôle des officiers français dans le génocide tutsi : partir de leurs propres déclaration Événement majeur, ce génocide s’est déroulé au Rwanda en 1994 : près d’un million de Tutsis ont été tués en quelques semaines. Depuis, des polémiques sur la responsabilité de la France ont enflé. Lieu : L’Observatoire, 12, allée des Petits-Pains à Cergy (95), RER A Cergy Préfecture - Rens. chico ouvaton.org http://sabre-machette.fr

Petites annonces

Idées de Cadeaux pour Noël : Des bandes dessinée 100% africaines à : CANAAN EXO (Château - Rouge), 42, rue Doudeauville, Paris 18è — ANIBWE Librairie - Editions, 52, rue Greneta, Paris 2è , 01 45 08 48 33 — Soleil d’Afrique, 34, allée des Champs-Elysées, 91080 Courcouronnes, — Présence Africaine, 25 bis, rue des Ecoles - 75005 Paris, 01 43 54 15 88, — La marque jaune Evry, Centre Commercial EVRY 2, 01 60 77 09 32, Harmattan, 16, rue des Ecoles, 75005 Paris - 01 43 26 04 52, Les FNAC France - L’un des auteurs de BD afrivaine : Serge Diantatu : Bouleversé par les ravages du sida dans le monde, il crée son premier album de BD, « Attention Sida », pour sensibiliser l’opinion sur les risques de cette épidémie et l’utilité d’adopter un comportement préventif pour éviter de tomber dans ses pièges assassins. L’estime suscitée par le succès de cet album encourage l’auteur à poursuivre dans la voie de la BD pour raconter la vraie histoire africaine, souvent mal connue, avec la sensibilité et le regard que seul un natif d’Afrique peut exprimer. Son style, le mindélô, donne à son dessin toute son authenticité. Rens. 06 61 30 08 08 serge.diantantu wanadoo.fr www.sergediantantu.com

Diffusion de Sous l’arbre à palabre -700 proverbes de la sagesse africaine pour aujourd’hui, Montmélian, La Fontaine de Siloë, 240 p - Ce livre est diffusé au bénéfice de micro-projets au Sénégal - Pour le commander écrire à Jean-Loup Salètes, Association Téranga, 25 Chemin des Ecoliers 73800 Myans accompagné de votre règlement en chèque à l’ordre de « association Teranga » - Rens. 04.79.28.15 72 - jeanloup.saletes wanadoo.fr

Les éditions « Académie francophone » viennent de publier le Roman « l’enigme d’une ombre » de Wembou Matchu Madjeu : Ce roman nous plonge dans la lutte exacerbée des traditions bamilékées et le modernisme. Les Bapounguais sont tous des cultivateurs qui vouent un amour sans borne à leur terre. Ils construisent leurs maisons en terre, tirent leur nourriture et leurs revenues économiques de la terre, de même que leur énergie physique et spirituelle. Absolument rien ne peut entamer leur solidarité, qu’un conflit sur un lopin de terre. S’il n’est pas soldé du vivant des belligérants, il se transmet de génération à génération à leurs familles. Les Bapounguais ont la plus haute considération de la terre, elle est la vie ! » L’Egnime d’Une Ombre est un roman à travers les intrigues de l’autorité d’une tradition qui interdit toute déviance aux membres de sa communauté, face à une modernité tentaculaire et permissive, perçue comme une menace. L’auteur est originaire du Cameroun réside à Nogent sur Oise depuis trente ans environ. Rens 06 59 11 86 39 matcheuma yahoo.fr academie.francophone yahoo.fr

Anniversaire, commémoration, journées mondiales …

usqu’au 24 décembre : Festival Africolor : plus de 25 concerts de création africaines accompagnés d’une vingtaine d’actions culturelles, d’ateliers, de conférences… sur l’Afrique dans une vingtaine de villes de Seine-Saint-Denis, mais aussi à Evry, Ris Orangis, Fontenay-sous-Bois et Bonneuil sur Marne, Paris. www.africolor.com - Rens. Flora Valleur 01 47 97 69 99 concerts africolor.com http://www.africolor.com

le 1er décembre : Proclamation de la République de Centrafrique

le 10 décembre : Journée internationale des droits de l’homme, Martin Luther King reçoit le prix nobel de la paix (1965)

le 11 décembre : Fête nationale du Burkina Faso

le 12 décembre : Fête de l’indépendance du Kenya (Jamhuri)

le 13 décembre 1998, mourrait assassiné, le journaliste Norbert Zongo. Ce drame a bouleversé le Burkina Faso. 14 ans plus tard, le frère du président, François Compaoré, a été présenté comme un successeur possible du président, lui-même, soupçonné du meurtre de Sankara. Pourtant, malgré l’impunité, les suites de l’affaire Zongo ont transformé le pays, et une certaine liberté d’expression est apparue grâce au combat de la société civile. -Saïd Abass Ahamed 06 14 72 02 34 , 01 43 38 50 50 saidabassahamed hotmail.com et Justine Brabant : justine.brabant gmail.com

le 18 décembre : Journée internationale des migrants (date de la signature de la convention des droits des migrants et de leur famille par les Nations-Unies)

le 18 decembre : Commémoration du massacre d’arhiba - Rens Association pour la Démocratie et le Développement (ADD) 06 20 72 59 83 aichadabale hotmail.fr medkadamy hotmail.com

le 20 décembre : 1996-2006 décennie des Nations-Unies pour l’élimination de la pauvreté

le 20 décembre : Journée internationale de la Solidarité Humaine

0 vote
Mis en ligne par Jean-Paul Vanhoove
 9/12/2014

Vos commentaires

Nouveautés sur le Web 

 cette semaine: 1 article référencé

jeudi 29 octobre 2020 - Saint-Gilles - Soirée Tierra de Lucha || Documentaire + Exposition (...)

samedi 24 octobre 2020 - - Itinéraire et café de la paix #3-Domination environnementale

mercredi 28 octobre 2020 - Ixelles - Le capital au XXIe siècle, le film

vendredi 30 octobre 2020 - Ixelles - Forum des alternatives : vers le monde d'après, à (...)

vendredi 23 octobre 2020 - 1000 Bruxelles-ville - Festival de cinéma En ville ! - Périphéries #3 (...)

mardi 10 novembre 2020 - St-Gilles - Devoir de solidarité et droits face à la répression : 3 (...)

samedi 24 octobre 2020 - Anderlecht - Vernissage de l'exposition "Vulva la vita" (...)

Paris : Annulé - Génocide des Tutsis au Rwanda, rencontre avec Jean-Pierre Cosse, Bruce Clarke et (...)

9/03 | Paris : Annulé - Génocide des Tutsis au Rwanda, rencontre avec Jean-Pierre Cosse, Bruce Clarke et François Graner Date et lieu Le mardi 28 (...)

Forum - débat : Chlordécone

8/11 | Chlordécone : forum / débat Où en sommes-nous ? Que pouvons-nouss faire ? Louis Boutrin Conseiller exécutif CTM Invités Josiane Jos Pelage (...)

Conférence scientifique : Les baleines à bosse depuis la Pointe-des-Châteaux

4/02 | Base nautique de Saint-François (Près de la marina, à proximité du Yatch Club) Samedi 7 février à 18 heures Durée : environ 1h30 Organisé par (...)

Café-débat : Jacques André - "L'inconscient est politiquement incorrect"

12/04 | Café-débat exceptionnel, le samedi 12 avril 2014, à la Casa del tango, 651 rue Alfred Lumière à Jarry à 18h30. Nous avons l'honneur de (...)

Café-débat : Comment évoluent les sexualités en Guadeloupe ?

27/03 | Café-débat : le jeudi 27 mars 2014 à 19 heures, à la Casa del tango. Thème : Comment évoluent les sexualités en Guadeloupe ? Par Stéphanie (...)

Sites Web 6

Agenda alternatif parisien

demosphere.eu L'agenda alternatif de la région parisienne

Paris.fr Actus culturelles

Paris.fr - Agenda culturel parisien de la ville de Paris Des articles parus sur le site www.paris.fr. Tous les contenus publiés par paris.fr ont la mention « Droits réservés » et izuba n'en propose (...)

Traversées Africaines

Traversées Africaines - les ressources culturelles africaines accessibles aux habitants du Tarn, de Midi-Pyrénées et du Sud de la France. Musique, danse, festif, gastronomie - Littérature, conte, (...)

Les articles 130

IMG: Rencontre : Artemisia, une plante pour prévenir et guérir la malaria ? (8/02/2020) Les rendez-vous de Zonera - Samedi 8 février 2020 L’Artemisia pourrait-elle être la clé de l’éradication de la malaria, ce fléau qui emporte encore aujourd’hui (...)
IMG: Projection - rencontre : La Fourchette (Ivry) Dans le cadre de la Semaine de la mémoire du génocide des Juifs et des Tziganes, pour la prévention des crimes contre l’humanité et la lutte contre le racisme (...)
IMG: Projection - Rencontre : Retour à Kigali, une affaire française Dans le cadre de la Semaine de la mémoire du génocide des Juifs et des Tziganes, pour la prévention des crimes contre l’humanité et la lutte contre le racisme (...)
IMG: Les collines se souviennent - Lancement du livre à Gatineau Les éditions Izuba ont le plaisir de vous annoncer le lancement du livre Les collines se souviennent - Les rescapés de Bisesero racontent leur résistance, (...)
IMG: Colloque : Génocide contre les Tutsi à Bègles Colloque citoyen : Génocide contre les Tutsi Rwanda 1994 - 800 000 morts en 100 jours Sommes-nous concernés ?
Diogène Bideri présente son livre « Rwanda1994, La couleur d’un génocide » à la Librairie publique de Kigali le 14 juin 2019 à 18 (...)
 Izuba | 2002 · 2020