Comité de libération des prisonniers politiques du Cameroun

"C’est une constance, un des traits caractéristiques de la dictature, c’est l’usage de l’appareil judiciaire comme le bras armé d’une politique répressive.

Là où la corruption et la brutalité des forces de sécurités échouent à étouffer les voix dissonantes, les juges aux ordres du prince embastillent sans état d’âme ceux que celui-ci désignerait comme ses adversaires réels ou supposés.

Le Cameroun qui en dépit des apparences, les centaines de partis politiques enregistrés, les élections courues d’avance n’est pas une démocratie, n’échappe pas à cette pratique. Depuis l’indépendance de ce pays le 1er janvier 1960, ses deux présidents successifs, du haut de leur trône de chef suprême de la magistrature n’ont eu de cesse d’instrumentaliser l’appareil judiciaire, pour régler leurs comptes politiques.

On ne reviendra pas sur les procès expéditifs, de type stalinien qui ont émaillé la période Ahidjo le premier Président du pays, avec leur cortège d’exécutions publiques et de longue incarcération dans des prisons mouroirs. Ce n’est pas le sujet du jour.

La grande nouveauté du régime de Paul Biya au pouvoir depuis 32 ans, et qui nous préoccupe aujourd’hui, c’est que la grande majorité des prisonniers politiques sont d’anciens collaborateurs du président qui pendant longtemps l’ont aidé à asseoir et à renforcer son pouvoir."

Présentation du C2LP : http://cl2p.org/presentation/

0 vote

Les articles 

Pourquoi les pays africains soutiennent la Chine contre l’Occident sur la question des droits de (...)

6/05 | Les pays africains n'ont pas souscrit aux réprimandes de l'ONU concernant les violations des droits de l'homme commises par (...)

Cameroun – Crise anglophone : Les Etats-Unis et la France vont coopérer pour une « résolution (...)

6/05 | Le sujet a été évoqué le mardi 4 mai 2021 par le Secrétaire d’Etat américain, Antony Blinken, et le ministre français des Affaires Étrangères, (...)

Un journaliste français otage au Mali, selon une vidéo postée sur les réseaux (...)

6/05 | Olivier Dubois, qui travaille notamment pour « Le Point Afrique » et « Libération », affirme être aux mains du Groupe de soutien à l’islam et (...)

Birmanie, Egypte, Tchad… Quand Macron soutient les pires régimes dictatoriaux

6/05 | Ces derniers jours, le président de la République a fait le grand écart entre la raison d’Etat et la promotion des droits de l’homme. The (...)

Journée Mondiale de la Liberté de la Presse : “au Cameroun on manipule la presse à travers le (...)

6/05 | C’est dans un contexte particulier que le Cameroun, comme les autres pays, commémore ce 3 mai 2021, la Journée Mondiale de la Liberté de (...)

AFRIQUE NOIRE FRANCOPHONE : LA HAINE DE LA FRANCE N’EST AUTRE QU’UNE FORME D’IMPASSE

5/05 | Le Tchad a été le théâtre de sept interventions militaires françaises. Le pays est un révélateur de la difficulté à réformer la politique (...)

Bénin : la chute de l’ambitieuse Reckya Madougou, figure de l’opposition

3/05 | Cette femme politique influente est incarcérée depuis début mars, à l’instar d’une centaine de détenus d’opinion qui s’entassent dans les (...)

Tchad : « L’opposition en exil a été irritée par la présence de M. Macron aux funérailles d’Idriss (...)

3/05 | Le journaliste tchadien Makaïla Nguebla, auquel la France a accordé l’asile politique en 2013, appelle Paris « à lâcher la junte au profit (...)

Tchad : mettre fin à l’aveuglement de la politique de la France

3/05 | Europe Ecologie Les Verts déplore les morts et les nombreuses blessures survenues lors des manifestations de ces derniers jours, au (...)

Soutien militaire de la France au Tchad symptomatique d’une double anomalie démocratique

30/04 | L’Elysée. essayerait-il d’endormir la société civile et la diaspora Tchadienne après avoir adoubé les généraux putschistes, ou a-t-il pris (...)

THIERRY MICHEL ATANGANA, ce français sequestré pendant 17 années au Cameroun

30/04 | Publiée par Mohamadou Houmfa sur Lundi 26 avril 2021 Qui est Thierry Michel Atangana? Michel Thierry ATANGANA ABEGA est né le 14 juin (...)

Cameroun, Covid-19 : une arme inespérée d’élimination des prisonniers politiques les plus redoutés (...)

30/04 | La Covid-19 deviendra-t-elle l’arme de mort utilisée par le dictateur Paul Biya pour éliminer définitivement certains de ses prisonniers (...)

Vos commentaires

Nouveautés sur le Web 

 cette semaine: 14 articles référencés

Crise énergétique : l’Etat ivoirien plafonne les prix du ciment

  13/05 | Le ministère ivoirien du Commerce et de l'industrie, a dans le cadre de la crise énergétique que traverse le pays, fixé les prix (...)

Nesta recherche d’ici le 24 Mai 2021, un ‘Data Science Fellow’ basé au Cameroun

  13/05 | Are you an analytical, driven and collaborative problem-solver with a proven track record of data analysis and using supervised and (...)

Maroc : le Roi Mohammed VI gracie 810 personnes

  13/05 | A l'occasion de l'Aïd el-Fitr, le Roi Mohammed VI a accordé sa grâce à 810 personnes, dont certaines sont en détention et (...)

Le Maroc célèbre jeudi l’Aid-el-Fitr

  13/05 | Le Maroc célébrera jeudi l'Aid-el-Fitr, annonce mercredi un communiqué du ministère des habous et des affaires islamiques.Cette fête, (...)

Affaire Mebe Ngo’o : Le ministère public en panne de preuves ?

11/05 | Récemment livré à un parquet du Tribunal criminel spécial (Tcs) qui éprouvait de sérieuses difficultés à rassembler les preuves pour soutenir (...)

Double discours de la diplomatie française au Tchad : connivence à N’Djamena avec la junte et (...)

11/05 | La junte au pouvoir au Tchad depuis la mort du président Idriss Déby Itno a interdit une manifestation prévue pour samedi à l'appel (...)
 Izuba | 2002 · 2021